La CEAM : à quoi ça sert et comment l’obtenir ?

La carte de sécurité sociale européenne est également appelée CEAM (Carte Européenne d’Assurance Maladie). Elle permet de bénéficier de la prise en charge des soins de santé effectués lors d’un séjour temporaire dans l’Union européenne. Vous pouvez également en bénéficier lors d’un déplacement temporaire en Norvège, au Liechtenstein, en Islande ou encore en Suisse. Les pays cités précédemment font partie de l’EEE (Espace Economique Européen). Tous les pays faisant partie de l’EEE n’acceptant pas forcément la CEAM, il vous faudra donc vous renseigner sur la réglementation en vigueur dans le pays ainsi que sur les accords bilatéraux. Cette carte est valable pendant 2 ans.

La CEAM vous couvre pour les vacances, les séjours professionnels, linguistiques ou quelle que soit la raison qui vous pousse à devoir vous déplacer dans l’un des pays de l’UE pour une durée temporaire.

À quoi sert la CEAM ?

En cas d’urgence, la Carte Européenne d’Assurance maladie vous garantit un accès au système de santé publique dans le pays de séjour sans démarche préalable.
Les prestations auxquelles vous pourrez avoir accès vous seront remboursées sur les mêmes bases tarifaires et modalités que pour les assurés du pays de séjour.

La carte de sécurité sociale européenne couvre également les soins médicaux liés à des maladies chroniques ou préexistantes ainsi que ceux liés aux grossesses et aux accouchements. Attention, la CEAM n’est pas valable si vous partez dans le but de vous faire soigner à l’étranger : elle ne couvre que les frais de santé inopinés. Il est également fortement conseillé de voyager avec une assurance maladie en complément de la CEAM pour être couvert en cas de rapatriement par exemple (non pris en charge par la CEAM).

Si vous êtes amené à être hospitalisé ou avoir des frais médicaux et donc à utiliser votre carte d’assurance sociale européenne, vous devrez demander le remboursement de vos frais en présentant vos factures et justificatifs de paiement à votre caisse d’affiliation dès votre retour en France. 

Comment obtenir la CEAM ?

Pour obtenir votre carte de sécurité sociale européenne, vous devez en faire la demande auprès de la caisse primaire d’assurance maladie à laquelle vous êtes affilié.
Ainsi, si vous êtes affilié au régime général, la demande peut se faire :

  • par internet via votre compte Ameli ;
  • par téléphone au 36 46 depuis la France ou au +33 811 70 3646 depuis l’étranger ;
  • via l’application mobile Ameli ;
  • ou directement sur place, auprès de votre caisse primaire d’assurance santé. 

Si vous êtes rattaché à la caisse de mutualité sociale agricole (MSA) ou à la caisse de la Mutualité Fonction Publique (MFP), nous vous invitons à prendre contact directement avec eux.

CEAM et certificat provisoire

Vous pouvez avoir accès à un certificat provisoire lors de votre demande de CEAM. Il vous sera très utile si vous réalisez votre demande de carte moins de quinze jours avant votre départ. En effet, si vous réalisez votre demande de Carte Européenne d’Assurance Maladie tardivement, elle n’aura pas le temps d’arriver en votre possession avant votre départ, un certificat provisoire de remplacement vous sera alors délivré. En l’absence de la CEAM et en cas de soucis lors de votre séjour sur le territoire européen, vous devrez le présenter. Il peut également vous être utile en cas de perte, de vol ou d’oubli en France de votre carte. 


Vous souhaitez souscrire à une assurance santé en complément de la CEAM pour votre séjour en Europe ? N’hésitez pas à contacter l’un de nos experts en santé internationale pour en discuter et trouver la solution la mieux adaptée à vos besoins.