Témoignage client(e) – Kevin M

Ceci est une interview de l’un de nos clients. Nous donnons ici la parole à Kevin M.

Kevin M, client santexpat.fr

Quel est votre parcours Kevin et pouvez-vous nous en dire plus sur vous ?

J’ai 33 ans, je suis ingénieur et diplômé de l’école d’architecture de Nantes.
Je suis parti en 2018 en expatriation suite à une crise de la trentaine faite en France. J’ai souhaité réaliser un rêve : partir vivre à l’étranger, en Asie plus précisément.
J’ai alors eu une opportunité professionnelle en Mongolie, occasion que j’ai alors tout de suite saisie.
J’ai commencé à travailler là-bas sous le statut de Volontaire de Solidarité Internationale (VSI) pour une association franco-luxembourgeoise d’aide au développement, et étais dans ce cadre couvert par la Caisse des Français de l’Etranger (CFE).

Qu’est-ce qui a fait que vous avez eu de nouveaux besoins en matière de couverture de santé ?

J’ai, en janvier 2021, dû changer de statut et devenir salarié de cette même association, et me suis alors posé la question de souscrire à une assurance, sur la recommandation de mon employeur.
Mon contrat de travail étant luxembourgeois, j’ai cherché sur internet, et je suis tombé sur Santexpat.fr parmi d’autres comparateurs et courtiers en ligne à qui j’ai également demandé des devis.

Comment s’est passée la rencontre avec Santexpat.fr ?

Ce que j’ai apprécié chez Santexpat.fr, c’est la flexibilité des choix proposés : j’ai pu sélectionner une formule qui me convenait plus que d’autres que j’avais pu trouver à la concurrence. Par exemple, j’ai souscrit un contrat grâce auquel je suis remboursé à 80 %, formule que je n’avais pas trouvée ailleurs.
Et puis il y a eu un contact direct avec l’un des commerciaux, Raphaël, qui s’est très bien passé. C’est quelqu’un de très ouvert et disponible : c’est lui qui m’a contacté directement après ma demande de devis en ligne. Pourtant, j’ai été contacté par d’autres courtiers, mais sans comparaison avec l’approche de Raphaël. Lui n’était pas dans une démarche commerciale agressive, a une manière d’échanger très simple, ce qui m’a plu.

Quelles sont les spécificités de la solution que vous avez retenue ?

Du fait de mon profil et de la binationalité de mon contrat de travail, j’étais couvert au Luxembourg et en France… mais pas à l’étranger ! Une situation somme toute assez problématique lorsqu’on travaille en Mongolie.
Mon employeur m’a conseillé de souscrire à une assurance santé individuelle. Celle que j’ai choisie avec Santexpat.fr coûte 162 € par mois, dont 92 € pris en charge par mon employeur. Je n’ai donc que 70 € à sortir de ma poche. C’est particulièrement intéressant dans le sens où une partie est en capital décès : je suis enfant unique et c’est toujours bien d’anticiper ce genre de choses pour la famille, en cas d’accident.

Comment s’est déroulée la souscription ?

J’ai contractualisé rapidement, mon employeur étant d’accord pour participer. J’ai alors souscrit par le biais de Raphaël : nous avons échangé, il a été très flexible et la démarche a été finalisée par téléphone.
Je comprends mieux maintenant pourquoi les courtiers d’assurance existent ! Avant j’avais quelques doutes, surtout lorsque je me faisais appeler par des courtiers un peu agressifs…

Si vous deviez résumer votre expérience Santexpat.fr en 3 mots ?

Ce serait : flexibilité, disponibilité, et contact humain ! 


Vous aussi, vous voulez tenter l’expérience santexpat.fr ? N’hésitez pas à prendre rendez-vous avec l’un de nos experts en santé internationale. 

Interview réalisée en avril 2021