• Home
  • /
  • Infos expats
  • /
  • Assurance santé Vietnam : pourquoi prendre une assurance maladie pour Voyageurs et Expatriés ?

Assurance santé Vietnam : pourquoi prendre une assurance maladie pour Voyageurs et Expatriés ?

Des paysages magnifiques, une culture incomparable et une bonne qualité de vie, entre bon potentiel de revenus et faible coût de vie, le Vietnam est une destination de plus en plus prisée par les expats en quête de nouveautés. Avant de vous envoler, on fait le point sur l’assurance santé.

Petit point sur la santé 

Il n’y a pas de risque sanitaire majeur dans le pays, d’autant plus si vous prenez toutes les précautions. Les conditions sanitaires peuvent cela dit varier d’une région à l’autre, d’une ville à l’autre. Les zones plus rurales par exemple sont souvent touchées par des épidémies de dengue. Il est ainsi conseillé de partir équipé (avec répulsifs et moustiquaires). Il y a aussi des cas de paludisme. Si vous souhaitez passer du temps dans les zones plus reculées, il est conseillé de suivre, avant de partir, un traitement antipaludique. 

Côté vaccins, rien n’est obligatoire pour entrer sur le territoire. Il est cependant recommandé d’être à jour sur ses vaccinations (notamment pour l’hépatite A et B, la typhoïde, l’encéphalite japonaise, la grippe, la rage). 

Enfin quand on parle de précautions, on recommande par exemple de ne pas boire l’eau du robinet (partout dans le pays). Favorisez l’eau en bouteille ou les pailles d’ultrafiltration, pour une alternative plus écologique.

Un dernier conseil, pensez à faire un examen dentaire avant de quitter la France. Bien que votre futur pays d’accueil soit reconnu en termes de qualité de soins dentaires, mieux vaut éviter une rage de dents à peine arrivé sur le territoire.

Et sur le système de santé vietnamien

Sur l’ensemble du territoire, on trouve un mélange de médecine occidentale et traditionnelle. Concernant le système de santé en lui-même, plusieurs choses sont à noter.

Vers un système de santé universel 

Un projet de système de protection universelle est en construction, pour toutes personnes résidant légalement dans le pays (donc locaux comme expatriés) pour couvrir les frais de santé de base. De plus en plus de résidents peuvent en bénéficier mais il ne concerne pas encore pour autant l’intégralité de la population. La sécurité sociale vietnamienne aujourd’hui se divise en deux branches : une première assurance sociale obligatoire financée par 4,5 % du salaire des habitants. Elle est destinée à tous les salariés du secteur privé, aux travailleurs et retraités du service public, et à d’autres catégories de personnes comme les étudiants étrangers, les personnes de plus de 90 ans ou encore les personnes défavorisées. L’autre branche, c’est l’assurance santé volontaire qui couvre les frais de santé sur la base des soins publics. En tant qu’expatrié qui travaille sur le territoire, vous devrez contribuer à l’assurance sociale obligatoire. Cela dit, celle-ci est bien souvent insuffisante pour couvrir l’intégralité des frais de santé. Les plafonds de prise en charge restent bas. Pour le moment, les Vietnamiens comme les expatriés continuent à payer leurs frais de santé, et doivent s’assurer pour bénéficier de soins de qualité à des tarifs accessibles.

Les établissements de santé publics vs les établissements privés

La qualité des établissements publics n’est pas au même niveau qu’en France (à cause notamment d’un gros manque de financement, et de peu d’équipements). Aussi, dans un établissement public, le personnel parle majoritairement vietnamien. Et ce, pour les grandes villes. Le système de santé est quasiment inexistant dans certaines régions reculées. Ainsi les expatriés se tournent plus facilement vers les établissements privés des villes d’Hanoï ou Hô Chi Minh. Les établissements privés et hôpitaux internationaux offrent en effet une bonne qualité de soins, ils sont mieux équipés. Aussi, le personnel de santé, souvent formé à l’étranger (aux Etats-Unis, Corée, Japon ou en France) parle plus facilement anglais voire français. Cela dit et sans surprise, la qualité des soins est proportionnelle aux prix pratiqués. Tous les hôpitaux sont payants, et il faut souvent régler à l’entrée, lors de votre admission. 

Ainsi pour accéder à des soins de qualité, rapidement et sans trop dépenser, il est conseillé de souscrire à une assurance santé avant d’arriver sur le territoire, que ce soit pour un simple voyage ou une expatriation. Les coûts de santé peuvent vite être élevés, et les prix varient d’un établissement à l’autre (jusqu’à $100 la consultation par un médecin généraliste). En cas d’urgence médicale ou d’accident, il vaut mieux être couvert. Et partir l’esprit tranquille. 

A noter qu’il existe des couvertures de santé vietnamiennes privées cependant, il est souvent recommandé pour les expatriés de souscrire à une assurance santé internationale (nombreuses sont les assurances complémentaires vietnamiennes qui ne prennent pas en charge les expat ayant des antécédents médicaux par exemple). Il est plus simple, disons, de partir avec une complémentaire internationale.  

Crédit photo : Jakob Owens

Comment choisir l’assurance adaptée ?

  • une hospitalisation médicale est prise en charge (c’est le plus important)
  • l’assurance propose une assistance rapatriement 
  • tous les soins de santé sont pris en charge, et à quelle hauteur
  • il peut être intéressant de trouver une assurance qui couvre également en cas de voyage ou pour des soins dans les pays voisins (notamment en Thaïlande à Bangkok, reconnue pour ses équipements et établissements de santé, ou encore Singapour) 
  • l’assurance couvre une seule personne ou peut couvrir votre partenaire et/ou vos enfants 

Au Vietnam, le transport en deux-roues est omniprésent. Résultat, on recommande de vérifier que votre assurance prend en charge les accidents de la route. Concernant tous ces points, renseignez-vous au moins 30 jours avant votre départ afin d’être sûr d’être couvert au moment de partir. 

Aussi n’oubliez pas de demander, auprès de l’ambassade ou du consulat, une liste des meilleurs établissements de santé ainsi que des professionnels vers lesquels vous pouvez vous tourner. Le consulat peut vous recommander une liste de médecins, c’est toujours utile, quel que soit le pays d’Asie vers lequel vous vous envoler. 

Vous partez dans un pays voisin ? Alors on vous invite à lire notre article sur l’assurance expatrié Cambodge.