• Home
  • /
  • Infos expats
  • /
  • Est-il possible de vivre à l’étranger et se faire soigner en France ?

Est-il possible de vivre à l’étranger et se faire soigner en France ?

Expatriés ou futurs expatriés, vous vous demandez comment vos parcours de soins vont se dérouler dans votre pays d’expat ? C’est tout à fait normal. En France, nous avons la chance de bénéficier d’un excellent système de santé : grâce à l’assurance maladie, à la CPAM et à la carte vitale, on ne se pose jamais la question de la qualité ni du coût des soins… Ce qui est rarement le cas à l’étranger. On vous explique ce qu’il en est de vos droits en France lors de votre séjour ou de votre voyage à l’étranger.

Qu’en est-il de l’assurance maladie et de la sécurité sociale française pour un expat ?

Lorsque vous partez en voyage ou en expatriation pour une durée supérieure à 6 mois, vos droits à la sécurité sociale sont révoqués. C’est-à-dire que, si vous décidez de vous faire soigner en France, lors d’un retour dans l’hexagone pour rendre visite à votre famille par exemple, vos frais de santé ne sont plus remboursés par la CPAM (sauf en cas de détachement). 

En quittant la France pour vivre et/ou travailler à l’étranger, vous perdez votre protection sociale française. Pour info : vous pouvez garder votre carte vitale associée à votre compte Améli mais elle ne fonctionne plus. D’ailleurs, vous trouverez plus d’informations sur votre carte vitale et vos droits à la CPAM sur le site de la sécurité sociale, Améli.

Malgré tout, on sait et on comprend qu’il est parfois plus facile et rassurant de se faire soigner en France (surtout en fonction de la personne, de son état de santé et de ses besoins). Vous avez l’habitude des soins médicaux, vous connaissez les professionnels de santé, eux-mêmes vous connaissent, et vous avez l’habitude du parcours de soins et de remboursement. Tout est simple et facile avec la carte vitale, vous connaissez vos droits ! Même lorsqu’on dispose d’une bonne couverture sociale dans son pays d’expatrié, il est parfois plus rassurant de réaliser ses check up annuels (gynécologie, dentaire, médecins traitant…) chez ses médecins habituels lors d’un voyage ou d’un retour.

Non seulement les équipes de soins connaissent votre dossier mais elles parlent français, et ça, disons, que cela facilite la compréhension… Ce sont autant de petites choses et d’avantages qui vous donnent envie d’être aussi bien couverts dans votre pays d’expatriation qu’en France. Sans oublier la qualité des soins dispensés en France, pour une opération par exemple, ou encore l’environnement familial qui est appréciable (en fonction de la situation, hospitalisation, etc).  

CFE et retour en France

Dans le cadre d’une expatriation, vous avez l’option de souscrire à la CFE, pour Caisse des Français de l’étranger. Depuis janvier 2008, la Caisse des Français de l’Étranger développe une offre qui prend en charge vos soins médicaux lors de vos retours en France, l’offre “FrancExpat”.

Il s’agit d’une offre adaptée aux Français qui souhaitent continuer d’être suivis par leur médecin généraliste ou spécialiste, une fois à l’étranger. Elle est également très intéressante pour les femmes qui souhaitent accoucher en France ou pour les enfants qui passent par exemple leurs vacances chez leurs grands-parents ou en colonie de vacances dans leur pays d’origine. Vous continuez à bénéficier des mêmes droits (les mêmes droits qu’en France via la CPAM) : elle permet en effet un remboursement sur le même barème et selon les mêmes modalités que la Sécurité sociale française pour les soins réalisés sur le territoire français. 

En fonction de votre profil, du pays d’expat et surtout, des coûts de santé dans le pays vers lequel vous vous envolez, la CFE peut être avantageuse. Et l’offre “FrancExpat” se veut d’ailleurs particulièrement intéressante si vous êtes expatriés à proximité de la France, dans l’Union européenne ou au Royaume-Uni par exemple. 

Un système qui a quelques limites

Pour autant, le système a ses limites… C’est à ce titre que l’on recommande de souscrire à une complémentaire santé, même si vous profitez de la prise en charge de la CFE, pour compléter vos dépenses de soin. En effet, il est intéressant de pouvoir se faire suivre par son médecin lors de vos séjours en France et de continuer à bénéficier de la sécurité sociale. Néanmoins, un accident, une hospitalisation inopinée ou une maladie peuvent arriver dans votre pays d’expatriation (d’autant plus vrai si vous avez des enfants). Et les prestations médicales à l’étranger sont souvent plus élevées qu’en France. 

Or la CFE réalise des remboursements sur la base du système de protection sociale français. Cela signifie qu’il est ensuite à vous de payer la différence des coûts qui, selon les pays, peuvent être élevés. L’affiliation à la CFE peut être intéressante mais disons que la couverture n’est pas optimale, en fonction du pays de résidence choisi, de la situation médicale et des frais de santé. Vous trouverez plus d’informations sur la CFE, et l’affiliation à ce régime de droit, sur le site cfe.fr 

Crédit photo : Total Shape

Santexpat.fr vous propose des solutions adaptées…

Fort de ce constat et en réponse à une vraie demande, Santexpat.fr a développé plusieurs solutions qui s’adaptent au mieux à vos besoins : des assurances en complément de la CFE, des assurances au premier euro ou des assurances santé pour être couverts lors de séjours en France. Toutes nos offres ont été développées pour les Français qui vivent, voyagent, travaillent à l’étranger et veulent profiter d’une assurance internationale.   

A ce titre et en exclusivité, on a développé une solution d’assurance dédiée aux expats français qui vous permet de choisir entre consulter dans le secteur privé de votre pays d’expatriation ou nouveau pays de résidence, ou bénéficier d’un service de conciergerie médicale en France qui s’occupe de tout pour vous. De quoi s’agit-il ?

Ce système de conciergerie exclusif inclut : la prise de rendez-vous médical, la réservation et le paiement du transport A/R vers la France, le taxi A/R, le tout organisé et pris en charge à 100 % par Santexpat.fr. Cette solution peut être très rassurante et bien pratique, surtout quand on est expatrié dans un pays de l’Union européenne, non loin de la France. 

Santexpat met en place des solutions sur-mesure en fonction de vos besoins en tant qu’expat, en fonction des besoins de votre famille et de l’urgence de la situation. Le but est de proposer à nos clients une couverture / une complémentaire et protection sociale optimale en cas de maladie, problèmes de santé ou opérations. Notre équipe d’experts en santé internationale est à vos côtés pour échanger avec vous sur vos besoins en termes de santé et vous proposer des solutions en adéquation avec vos attentes. Rendez-vous sur notre site pour plus d’informations. Si vous avez des questions, notre équipe a la réponse.

L’exemple du Royaume-Uni

Vous vous êtes récemment expatriée en famille au Royaume-Uni, avec votre partenaire, un enfant… et vous êtes enceinte de 5 mois ? Vous souhaitez accoucher en France, proche de votre cercle familial, dans une structure hospitalière que vous connaissez. Pour plus de simplicité, vous souhaitez cependant réaliser votre suivi de grossesse au Royaume-Uni ? 

C’est tout à fait possible, à ce titre, vous pouvez bénéficier de droits durant votre séjour. Santexpat.fr vous propose des solutions de couverture santé adaptées vous permettant de couvrir vos frais de maternité dans votre pays d’expatriation grâce à une assurance maladie et complémentaire privée, et de programmer un séjour en France pour votre accouchement où là aussi, vos frais de santé seront pris en charge avec un taux de remboursement à 100 %. La prise en charge est totale, vous pouvez partir l’esprit léger et bénéficier des meilleures prestations !

Quels que soient vos besoins pour vos parcours de soin, notre équipe d’experts santexpat.fr est à vos côtés : ensemble, on pourra trouver la solution et le régime de soin le plus adapté à vos besoins. On propose aussi un accompagnement personnalisé et expert… Ce qui est rassurant lors d’un séjour à l’étranger.