vivre une expatriation aux pays bas

S’expatrier aux Pays-Bas, ce qu’il faut savoir

Les Pays-Bas, et plus particulièrement les villes d’Amsterdam et Rotterdam, attirent de plus en plus les expatriés. Plus de 30 000 Français y résident aujourd’hui. Si le Brexit a accéléré l’attrait de la Hollande auprès des expatriés européens, c’est notamment grâce à la stabilité de son économie. C’est également son niveau de sécurité, sa qualité de vie et l’équilibre entre vie professionnelle et vie privée qui font des Pays-Bas une destination idéale ! Le marché du travail y est également dynamique et cela même sans parler le néerlandais, l’anglais peut suffire. Cette ville est parfaite pour les jeunes couples, les jeunes travailleurs ou encore les étudiants. Alors voici ce qui attire les Français à déménager aux Pays-Bas.

Les points positifs

Sa capitale réputée pour ses canaux, ses parcs, ses rues pavées et ses vieilles maisons n’est pas la seule ville qui attire les expatriés. Les Pays-Bas bénéficient sur tout le territoire d’une très bonne réputation concernant la qualité de vie : que ce soit pour les familles (très présentes à Amsterdam) ou pour les étudiants (nombreux à Rotterdam), le pays se situe dans le TOP 10 des pays du monde où l’on est le plus heureux ! Le pays bénéficie d’une stabilité sociale, de bonnes conditions de vie ou de santé. Vous pourrez par exemple vous déplacer facilement dans la ville en vélo, ce qui est très apprécié par les familles qui s’y installent.

Les Pays-Bas ont également la chance d’avoir un marché de l’emploi dynamique avec un taux de chômage inférieur à la moyenne européenne. Le salaire des expatriés est également intéressant. La position géographique des Pays-Bas fait d’elle un point d’économie centrale en Europe. Le port de Rotterdam est classé comme le premier port commercial en Europe. 

Sans oublier que le pays a la réputation d’être l’un des pays les mieux classés au monde en termes d’équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle (selon l’indice Better Life de l’OCDE). Certaines entreprises vont jusqu’à proposer des semaines de 4 jours et non 5 jours pour permettre une meilleure productivité au travail, mais également un meilleur équilibre vie professionnelle – personnelle. 

Pour vous immerger dans cette nouvelle culture avant votre déménagement et découvrir les bonnes adresses d’Amsterdam, nous vous conseillons de faire un tour sur le blog de Pick.et.Pick.et.Amsterdam ! Rempli d’excellents conseils et informations pour les nouveaux expats aux Pays-Bas.

Les points négatifs

Malgré tout, il y a quelques points d’ombre à ce tableau idyllique. L’un des plus importants est la difficulté à trouver un logement. C’est particulièrement le cas dans les grandes villes comme Amsterdam, Rotterdam ou Utrecht. Le prix des loyers a tendance à être élevé et il vous faudra être réactif, car le marché est saturé. Il ne faut également pas négliger le fait que le coût de la vie est plus important qu’en France, ce qui explique en partie les salaires plus élevés. Ce point est d’autant plus important à prendre en compte pour les étudiants.

La langue, le néerlandais, peut également être un frein à l’expatriation ! Que ce soit sur le plan du travail, même si l’anglais suffit dans la plupart des cas, mais également pour votre intégration sociale. En amont de votre départ, nous vous conseillons d’apprendre les bases du Néerlandais (langue officielle des Pays-Bas), cela facilitera votre intégration. 

Les paysages de Hollande sont très beaux et verdoyants. Mais la météo diffère de la France et peut parfois jouer sur le moral. Attendez-vous à quelques degrés de moins, de la pluie et du vent.  

l'expatriation aux Pays-Bas
Crédit photo : Tobias Kordt

Démarches administratives

Les Pays-Bas font partie de l’Union européenne, ce qui facilite et allège grandement les démarches administratives. Vous n’aurez pas besoin de faire de demande de visa, par exemple. Côté papiers d’identité, il vous suffira de vous munir de votre passeport ou carte d’identité en cours de validité. Un seul de ces deux documents seulement vous permet de circuler librement dans tout le pays. Si votre séjour dure plus de 3 mois, il faudra vous inscrire auprès de votre mairie de quartier pour obtenir un numéro d’identification pour les services publics : il s’agit du burgerservicenummer* (BSN). C’est une démarche rapide à effectuer qui vous sera indispensable pour de nombreuses démarches (demandes d’allocations, ouverture de compte bancaire, etc.).

Pour partir en toute simplicité, nous vous recommandons de vous inscrire au registre des Français de l’Étranger. Cette démarche n’est pas obligatoire pour les citoyens européens, mais elle vous facilitera la vie dans le cadre de certaines démarches administratives (inscription sur les listes électorales, renouvellement de documents…)

Pour faciliter toutes vos démarches administratives, avant votre expatriation, nous vous conseillons de faire traduire en anglais tous les documents qui vous semblent importants.


« Une expatriation en famille aux Pays-Bas, c’est une merveilleuse opportunité en termes de qualité de vie: la nature, le sport, le vélo, l’atmosphère conviviale et assez détendue (« gezellig »), la communauté française très solidaire, et puis globalement une vraie ouverture vers les enfants et leur bien-être, en font une destination idéale avec des petits. 

Attention toutefois : l’expatriation aux Pays-Bas peut être traître… c’est à 3h30 de train de Paris, c’est mitoyen de la Belgique.. Oui, mais cela n’a rien à voir avec la France et il y a un choc culturel qui est souvent mésestimé. La barrière de la langue est importante, la culture et les comportements sont vraiment différents (le choc gastronomique aussi) et tout est à reconstruire malgré tout. C’est pour cela que nous avons lancé Pick&Pick et Amsterdam, pour aider à retrouver des repères en famille ».  

Aurélia expat aux Pays-Bas depuis un an et maman

La santé aux Pays-Bas

En vous expatriant aux Pays-Bas, vous serez dans l’obligation de souscrire à une assurance maladie. En effet, depuis 2006, toute personne résidant et travaillant aux Pays-Bas (sauf statut de travailleur détaché ou étudiant) doit souscrire à une assurance maladie ou Basisverzekering**. La gestion de votre contrat est confiée à des compagnies d’assurance privées néerlandaises. Cependant, vous êtes libre de choisir l’assureur de votre choix, mais vous devez faire votre demande dans les 4 mois qui suivent votre arrivée. De plus, votre assurance doit offrir la couverture minimale définie par la loi Basisverzekering (visites chez le médecin, urgences, médicaments). Attention, si votre contrat ne respecte pas la couverture minimale imposée, vous vous exposez à des sanctions. 

Plusieurs solutions s’offrent à vous. Vous pouvez souscrire à une assurance santé locale. Dans ce cas, pensez à vérifier vos taux de remboursement qui varient en fonction des contrats et qui ne sont pas obligatoirement de 100 %. Vous pouvez également compléter votre assurance maladie obligatoire par une assurance santé internationale. Cette solution vous permettra d’être couvert aux Pays-Bas et partout dans le monde, y compris lors de vos retours dans votre pays de résidence. Flexible, cette solution s’adapte efficacement à vos besoins. 

Le système de santé en Hollande est différent de la France, les visites chez le médecin sont moins fréquentes, les antibiotiques ne sont prescrits qu’en cas d’urgence, l’accouchement se fait majoritairement à domicile… Il est intéressant de se renseigner en amont. Pour trouver l’assurance santé la mieux adaptée à vos besoins, ou toutes informations sur vos parcours de soins, contactez un expert santexpat.fr. Il trouvera avec vous la solution qui conviendra à votre profil. 


* burgerservicenummer : se traduit par « numéro de service citoyen ». C’est un numéro unique qui vous est attribué lorsque vous vous enregistrez pour la première fois auprès des autorités locales des Pays-Bas.

** Basisverzekering : Socle de base d’assurance santé obligatoire encadré par une loi qui détermine la nature des soins, leurs étendue et indications thérapeutiques.