• Home
  • /
  • Infos expats
  • /
  • Assurance étudiant pour les USA : comment être bien couvert en cas d’accident
Choisir son assurance santé pour étudiant aux USA

Assurance étudiant pour les USA : comment être bien couvert en cas d’accident

Chaque année c’est plus de 8 000 étudiants français qui partent en Amérique pour effectuer leurs études ou réaliser un stage. Que ce soit pour inscrire le nom d’une des universités américaines les plus prestigieuses, telles que Harvard, ou une expérience professionnelle anglophone sur leur CV, les jeunes Français sont particulièrement tentés de partir aux USA. Les démarches sont parfois longues et complexes. Il faut en effet prendre en compte l’obtention d’un visa, le logement, les demandes de bourse, les assurances… En effet, les frais médicaux aux USA sont les plus élevés au monde, il est donc important d’être correctement couvert.

Faut-il un visa pour étudier aux USA ?

La réponse est oui ! Pour des études d’une durée supérieure à 3 mois, vous serez obligé de faire une demande de visa étudiant USA. Cette demande s’effectue auprès de l’ambassade des États-Unis en France. Il s’agit d’un visa non-immigrant F-1, M-1 ou J-1, en fonction du cursus que vous allez suivre : études générales ou professionnelles, séjour linguistique, échange universitaire, études spécialisées, stage… Vous pourrez réaliser votre demande de visa uniquement après avoir reçu la lettre d’admission de l’université américaine et le certificat d’éligibilité l-20.

Le visa F-1

La visa F-1 est destiné aux personnes souhaitant intégrer un programme scolaire ou universitaire dans un établissement d’enseignement agréé ou désirant effectuer des études de langues. Pour obtenir un visa F-1 il vous faudra justifier de ressources suffisantes pour le paiement des frais d’inscription ainsi que pour les 12 premiers mois du séjour. Il faudra prendre en compte que les coûts des universités américaines sont très élevés, vous obligeant certainement à faire une demande de bourse ou de sponsoring. Ce visa permet également de travailler sur le campus universitaire pour un maximum de 20 heures par semaine. 

Le visa M-1

Le visa M-1 est destiné aux jeunes désirant suivre des études professionnelles ou spécialisées. Pour ce visa, les étudiants internationaux doivent justifier de ressources suffisantes pour la durée totale du séjour aux USA. Les titulaires d’un visa M-1 ne sont pas autorisés à travailler, sauf dans le cadre d’un stage.

Le visa J-1

Le visa J-1 est destiné aux étudiants ou jeunes diplômés de moins de 38 ans souhaitant réaliser un stage aux USA. Ce visa vous permet de séjourner légalement  aux USA pour une durée de 18 mois. Dans le cadre d’un stage conventionné ou non, rémunéré ou non et également en vue d’un job d’été ou d’un premier emploi aux Etats-Unis.

assurance santé pour étudiants aux USA
Crédit photo : Keming Tan

Quelle assurance santé pour les étudiants aux États-Unis

Dans un premier temps, il est important de noter que tous les étudiants étrangers admis à l’université aux USA doivent prouver qu’ils sont couverts par une assurance santé durant la durée de leurs études sur place. Cette assurance médicale internationale vous permettra de ne pas vous ruiner en cas d’accident ou maladie. En effet, aux États-Unis les coûts de santé sont jusqu’à cinq fois plus élevés qu’en France. Pour que votre attestation soit valable, il faut que votre assurance maladie regroupe plusieurs critères. Ces critères d’exigences peuvent varier en fonction de l’université et de l’État. Par exemple, l’université peut vous demander une assurance sans franchise ou couvrant les soins médicaux courants.

L’assurance santé locale

Il est possible que votre université américaine vous impose ou vous pousse fortement à choisir leur partenaire assureur. Nous vous conseillons de bien vous renseigner sur les garanties qu’offrent les compagnies d’assurances partenaires. Elles sont souvent très onéreuses, comptez une cotisation minimum de 150 dollars par mois. 

Il est important de noter qu’aux États-Unis les organismes d’assurances imposent dans leurs contrats des out-of-pocket ou des déductibles. C’est-à-dire qu’une part des frais de soins resteront à votre charge. Il vous faudra également souscrire à des options qui feront monter la note, par exemple si vous portez des lunettes ou que souhaitez une option maternité.

Assurance santé internationale

Vous pouvez également faire le choix de souscrire à une assurance auprès d’un assureur français. Cela vous permettra d’avoir accès à une offre claire et lisible, mais également de réaliser des économies. Il existe des couvertures santé adaptées aux étudiants permettant de les couvrir tout en gardant un tarif raisonnable. Il est conseillé de vérifier que votre contrat couvre au minimum : le rapatriement sanitaire, les frais médicaux et les frais en cas d’urgence. Vérifiez que ces prestations disposent de plafonds de remboursements importants et pris au premier euro, cela vous permettra de ne jamais avoir un centime à sortir de votre poche. Il est également intéressant de se pencher sur les différentes garanties comme l’assurance bagages, la responsabilité civile à l’étranger ou encore l’optique/dentaire.

En passant par santexpat.fr, vous aurez accès à des conseillers pour vous accompagner dans vos démarches. Tous nos contrats comprennent également la téléconsultation. Ce service de consultation médicale à distance vous permet d’obtenir un diagnostic dans votre langue maternelle ou d’avoir un deuxième avis médical.

Nous vous conseillons de demander une copie de votre contrat d’assurance en anglais, cela peut vous aider une fois sur place. Cela vous facilitera également les démarches administratives d’entrée à l’université.

Peut-on étudier aux États-Unis malgré la COVID-19 ?

La réponse est oui ! Les étudiants bénéficiant d’un visa font l’objet de restrictions plus souples. Malgré tout, il est important de se tenir informé des mesures d’entrée sur le sol américain. Nous vous conseillons également de vérifier dans votre contrat d’assurance santé que les soins liés à la COVID-19 sont pris en charge : test PCR, vaccins, frais d’hospitalisation. Toutes les assurances étrangères ne bénéficient pas de ces garanties qui sont pourtant importantes dans le contexte sanitaire actuel.