Expatriation : l’assurance santé internationale pour les expatriés en Colombie

29 septembre 2022

Vous êtes expatrié, ou futur expat, en Colombie ? Que ce soit pour combler vos besoins en santé, profiter de meilleurs remboursements, pouvoir accéder à tous les établissements de santé… On revient ici sur le système de santé colombien, plus exactement, sur toutes les raisons pour lesquelles on vous conseille de souscrire à une assurance santé avant votre départ. 

On fait le point sur la santé en Colombie

Avant de vous lancer, sachez que plusieurs vaccins sont recommandés en Colombie. Notamment celui contre la fièvre jaune. En plus, sachez que le pays présente des cas de dengue, zika, paludisme, fièvre typhoïde, hépatite A… Autant d’infections face auxquelles on recommande de se protéger. N’oubliez pas de faire le point sur la santé en Amérique Latine avant votre départ. 

Et le système de santé en Colombie 

Sur un continent où les pays investissent en moyenne 4 % de leur PIB dans la santé et le système de santé, la Colombie quant à elle investit un peu plus de 7%.  

Aujourd’hui, il existe dans le pays deux régimes de sécurité sociale. Un premier pour les personnes salariées, les employés du public, les travailleurs indépendants ainsi que les retraités et étudiants, que l’on appelle regimen contributivo. Et un second pour les personnes qui n’ont pas les moyens de payer des cotisations, le regimen subsidiado. Ce régime de protection sociale couvre la maladie, la maternité, les accidents du travail, la vieillesse et le chômage. Près de 85 % de la population colombienne est ainsi affiliée à un EPS ou Entidades Promotoras de Salud (des organismes privés contrôlés par l’Etat) et bénéficie de soins dans les IPS, Instituciones prestadores de Salud. En cas de maladie, l’EPS garantit que les affiliés aient accès à tous les traitements médicaux inscrits dans le POS, Plan obligatorio de Salud.

Qualité des soins

Concernant les établissements de santé ainsi que les médecins, qu’ils soient généralistes ou spécialistes, sachez que la Colombie est réputée pour offrir des soins de qualité. L’OMS a même indiqué en 2017 que l’attention médicale apportée en Colombie était à la fois “accessible et de qualité”. Il existe des établissements publics, accessibles qui disposent en plus de services d’urgence mais réputés surchargés. Il y a aussi des établissements privés, qui fournissent un meilleur service et un personnel qualifié mais où les frais de santé sont plus élevés. Un séjour dans une clinique privée à Bogotá ou Medellín, deux grandes villes du pays, est sans surprise bien plus cher que dans un centre hospitalier public. Même chose pour une simple consultation chez un médecin, généraliste ou spécialiste. 

A noter : avant de profiter de soins dans un établissement privé, on vous demandera toujours de régler ou, du moins, de présenter votre affiliation à une EPS ou à une assurance santé. 

Qu’en est-il de l’assurance santé internationale pour expatriés en Colombie ?

Comme on le disait, si vous bénéficiez d’un contrat en bonne et due forme auprès d’une entreprise colombienne, votre employeur est dans l’obligation de vous affilier à une EPS. Sachez également qu’en tant que ressortissant étranger, vous avez le droit de souscrire à l’EPS de votre choix. Pour autant, pour profiter d’une couverture à 100 % sur tous vos soins de santé, même ceux pratiqués dans les établissements privés, on recommande de souscrire à une assurance santé internationale

Les avantages d’une mutuelle santé à l’étranger 

Bien que la Colombie, et votre entreprise, proposent et prennent en charge une couverture santé, on recommande toujours de souscrire à une assurance complémentaire. Ceci vous permet de profiter ainsi de meilleurs remboursements, de meilleurs soins et d’être encadré par un personnel qualifié. Avec une assurance complémentaire, vous pouvez en effet vous tourner de la même façon vers un établissement public ou privé, et profiter dans tous les cas de la prise en charge de vos frais.  

Avant de pouvoir bénéficier de la prise en charge de vos frais par l’EPS, sachez aussi que vous devez cotiser 4 semaines. Ceci signifie que pour profiter d’une bonne couverture pendant ces 4 semaines, vous devez souscrire à une assurance complémentaire. 

Enfin, l’assurance complémentaire propose d’autres types de prestations comme le rapatriement sanitaire, des prestations sur le voyage, la responsabilité civile… Autant d’offres intéressantes en cas d’expatriation. 

Qu’en est-il de l’Assurance maladie française ?

A partir du moment où vous vous expatriez, ici en Colombie, vous ne dépendez plus du régime français. Vous dépendez en effet du régime de votre pays d’accueil. Pour autant, sachez que vous pouvez continuer à profiter de vos remboursements sur vos frais de santé en France. Vous pouvez aussi continuer à cotiser pour votre retraite… Il suffit d’adhérer à la CFE pour Caisse des Français à l’étranger. 

Comment choisir l’assurance santé qui vous convient ?

Avant toute chose, vérifiez que l’assurance prenne en charge les soins médicaux, l’hospitalisation et le rapatriement sanitaire. Important en cas d’accident ou besoin de retour en France pour notamment bénéficier de soins de santé. On recommande ensuite de vérifier les hauteurs de remboursement pour chacune de ces prestations. Histoire de savoir si l’assurance suffit à couvrir les frais de santé en Colombie. 

Sachez que vous pouvez consulter des comparateurs d’assurances pour savoir quel organisme vous convient. On vous invite notamment à visiter notre site Internet. En indiquant le pays de destination*, situation et âge, notre équipe vous guide vers les meilleures offres du marché. Elle trouve pour vous l’assurance santé qui vous convient. Que ce soit pour de longues vacances ou pour une résidence en Colombie. 


*Il peut s’agir de la Colombie ou d’un autre pays voisin tel que le Brésil, l’Argentine ou l’Equateur

    Mon assurance en 3 clics



     
    Loading...