Accueil » Webinaire – Le cancer de la prostate en expatriation : les experts en parlent 

Webinaire – Le cancer de la prostate en expatriation : les experts en parlent 

Le cancer de la prostate est un sujet encore tabou et pourtant il est tout aussi important que le cancer du sein. En effet, il s’agit du deuxième cancer le plus répandu chez l’homme après le cancer du poumon. 

C’est pourquoi, en ce mois de novembre, nous avons profité du Movember pour réunir des experts du sujet afin de sensibiliser les Français de l’étranger. Le docteur Emmanuelle Gross (spécialisé en onco-urologie, oncologie digestive, onco-neurologie et radiothérapie stéréotaxique), Raphaël Le Bars (directeur distribution et partenariat chez Santexpat.fr) ainsi que Patrick en rémission d’un cancer de la prostate et sa fille Wendy. Nos intervenants ont échangé sur plusieurs points, qui ont été tour à tour abordés lors de cet événement : 

  • Le témoignage de Patrick et sa fille Wendy concernant le parcours de soins, la gestion des proches après une annonce comme celle-ci et tout ce qui touche à la sphère privée du patient ;
  • Les parcours de soins, les effets secondaires et l’aspect médical de ce cancer ;
  • Les couvertures santé par les compagnies d’assurances pour le cancer de la prostate lors d’une expatriation.

Visionner l’intégralité du webinaire “Cancer de la prostate en expatriation : les experts en parlent” en replay :

Webinaire complet « Cancer de la prostate en expatriation – les experts en parlent »

Dans un premier temps, Patrick (62 ans), actuellement en rémission d’un cancer de la prostate, résidant en France et sa fille Wendy, vivant à Londres, ont accepté de nous raconter leur histoire et comment ils ont vécu la découverte du cancer, le suivi et le traitement ainsi que la gestion des proches dans une situation comme celle-ci. Riche en informations et émotions, Patrick s’est livré sur son parcours :

“Suite à de premiers symptômes, avec mon médecin traitant nous avons commencé à regarder plus attentivement les analyses sanguines et puis ces analyses sanguines ont progressé au fur et à mesure du temps. C’est ce qui nous a amenés à aller voir des spécialistes pour contrôler l’évolution du PSA.”

Patrick, 62 ans, en rémission d’un cancer de la prostate

Un suivi régulier à partir de 50 ans est conseillé. Il existe plusieurs possibilités de contrôles dans le cadre du cancer de la prostate : le toucher rectal ou le contrôle du PSA. Un suivi régulier permet de diagnostiquer la maladie à un stade précoce et donc d’améliorer les chances de rémission. 

Dans le cadre d’une pathologie lourde, l’aspect psychologique est très important. Dans le cas de Patrick, ses proches ont été présents tout au long du processus, ce qui peut-être un vrai plus pour surmonter cette épreuve. 

“Dans mon cas il n’y a pas eu de tabou, nous avons pu en discuter, on a analysé, puis à la suite de ça quand il a fallu prendre la décision ça a été relativement bien pris et assez facilement d’ailleurs .” 

Patrick, 62 ans, en rémission d’un cancer de la prostate

Wendy, la fille de Patrick a rebondi sur ceci en ajoutant :

“Mon père l’a pris un peu “à la légère” et on a eu beaucoup de discussions avec mon père parce que pour moi cette période a été la plus… Je suis fille unique, donc c’était vraiment mon pire cauchemar.”

Wendy, fille de Patrick, actuellement expatriée à Londres

Le fait de pouvoir partager avec son entourage ses craintes et ses sentiments permet parfois de dédramatiser la situation et de mieux la vivre. Un bon état d’esprit et un soutien de ses proches est un vrai plus. Plus tard dans le webinaire, l’accompagnement psychologique par des professionnels de santé lors d’un cancer a été évoqué. Celui-ci n’est pas obligatoire, il est proposé surtout pour des personnes que les médecins sentent plus “fragiles” ou qui ont plus de mal à gérer l’annonce ou les symptômes post cancer. Dans le cadre d’un cancer, un accompagnement psychologique peut être important, n’hésitez pas à en parler au corps médical si vous en ressentez le besoin. 

À la suite du témoignage de Patrick et Wendy, le docteur Gross a évoqué les aspects médicaux, les traitements et effets secondaires de la maladie. Après avoir parlé d’épidémiologie et de la prostate, le docteur Gross a évoqué les différents signes cliniques : 

  • Troubles mictionnels
    • Dysurie
    • Pollakiurie
    • Impériosité 
    • Hématurie 

– Troubles de l’érection

– Douleurs périnéales. 

Une partie très importante de ce webinaire a concerné le dépistage, le docteur Gross y a accordé beaucoup d’importance et a énoncé : 

“Le dépistage c’est beaucoup plus compliqué que ce qu’il n’y paraît, car la société savante n’est pas complètement et formellement toute d’accord sur l’intérêt du dépistage.”

Docteur Gross, spécialisé en onco-urologie, oncologie digestive, onco-neurologie et radiothérapie stéréotaxique

Il a donc expliqué les recommandations européennes d’urologie en matière de dépistage. Il a ensuite expliqué les facteurs de risques les plus importants pouvant conduire à un cancer de la prostate. 

Les facteurs risques du cancer de la prostate – lire l’article complet ici

À la suite de la partie médicale du docteur Gross, notre expert Santexpat.fr, Raphaël Le Bars, s’est exprimé sur la prise en charge des traitements du cancer de la prostate pour les Français résidant à l’étranger. Il a mis en avant la possibilité de pouvoir rentrer en France pour se faire soigner ou encore les remboursements liés à un diagnostic dans un pays étranger. Il a notifié : 

“Dans le cas d’un cancer de la prostate, on rentre dans un schéma beaucoup plus individuel et c’est là qu’un acteur comme Santexpat.fr est important. Aussi bien dans la proposition de valeur et d’offres qui sont proposées par les assureurs du marché de la santé internationale, mais également dans l’offre de services. C’est notamment pour cela qu’on s’est rapprochés d’acteurs comme MyMedicalSuitCase.”

Raphaël Le Bars, directeur distribution et partenariat chez Santexpat.fr

Une fois la présentation terminée, il y a eu un temps de questions/réponses au cours duquel les participants ont pu poser leurs questions. Plusieurs questions très intéressantes ont été posées comme par exemple : la maladie est-elle héréditaire ? La maladie est-elle douloureuse ? Quel est le traitement le plus choisi ou encore est-il possible de rentrer se faire soigner en France ? 

Vous êtes actuellement à l’étranger et vous souhaitez connaître les modalités de remboursements d’un cancer de la prostate ? Ou bénéficier d’un accompagnement personnalisé en cas de diagnostic positif ? Santexpat.fr et MyMedicalSuitcase peuvent vous mettre en relation avec des médecins experts dans ce domaine. Vous pouvez également nous contacter en cas de questions concernant votre parcours santé ou vos remboursements de soins.