Comment partir vivre à Dubaï, le nouvel eldorado des Français en quête de dépaysement

4 septembre 2023

En 2022, un peu plus de 27 000 Français étaient installés aux Emirats arabes unis (1) où la ville de Dubaï reste l’une des destinations les plus attractives. Elle est d’ailleurs la destination la plus populaire du Moyen-Orient. En quête d’un meilleur salaire, de dépaysement ou de conditions de vie agréables ? On vous explique ici toutes les démarches et autres formalités pour partir vivre à Dubaï, la ville la plus cosmopolite des Emirats arabes unis.

Visa, formalités administratives : comment faire pour vivre à Dubaï ?

A noter : un départ pour Dubaï se prépare. En effet, au-delà des visas, requis pour s’expatrier dans n’importe quel pays du monde, vous devez remplir d’autres formalités… Du moins, y penser en avance, et les préparer avant votre départ.

Focus sur les visas pour s’expatrier à Dubaï

La priorité, dans le cadre d’une expatriation à Dubaï, est d’obtenir un visa. C’est ce qui vous permettra de vivre et travailler sur le territoire, légalement. Plusieurs visas existent qui dépendent alors de votre situation :

  • Le visa de résidence et de travail est celui qu’il vous faut si vous souhaitez à la fois vivre et travailler sur le territoire. Il vous permet d’ailleurs de vous installer dans l’un des sept émirats du pays. Il a une durée de validité de 3 ans, renouvelables (mais ne vous permet pas d’être en dehors du pays plus de 183 jours consécutifs). La meilleure solution pour obtenir ce visa est de trouver un emploi. Votre futur employeur, ou entreprise, se chargera alors des formalités et des frais.
  • Le visa touristique, ou visiteur, est automatiquement délivré aux Français qui souhaitent visiter le pays 90 jours maxi. Rien ne vous empêche, une fois sur place avec ce visa, d’entamer les démarches de recherche d’emploi puis les demandes de permis de travail. Pour entrer sur le territoire en tant que touriste, il suffit de présenter un passeport valide.
  • Le Dubai’s Virtual Working Program, mis en place en 2021, permet à toutes personnes travaillant à distance, ceux qu’on appelle alors digital nomads, d’y vivre pour une période d’un an. Ils peuvent ainsi bénéficier des mêmes services que les résidents. Cela dit, pour obtenir ce visa, vous devez percevoir un salaire mensuel de 5 000$ USD ou équivalent, d’une ou plusieurs entreprises qui se trouvent en dehors des Emirats arabes unis.
  • Le visa Retire Dubaï permet aux retraités de profiter de leur retraite dans la ville chimérique de Dubaï. Celui-ci est valable 5 ans, renouvelables également. Pour l’obtenir, vous devez faire preuve de ressources suffisantes et avoir 55 ans ou plus.

Le Golden Visa pour une résidence plus longue

Il s’agit ici d’un visa de résidence à long terme qui permet à la fois de vivre, travailler et étudier à Dubaï. “Long terme” ? Le Golden Visa a une validité de 5 ou 10 ans, renouvelables. Celui-ci, contrairement aux autres, permet en plus de rentrer et sortir librement du territoire, même pour des périodes longues de 6 mois. Pour l’obtenir, vous devez être dans une des situations suivantes :

  • spécialiste en science, médecine, dans un sport, dans la culture ou dans l’art,
  • être étudiant ou diplômé remarquable,
  • investir sur le territoire, être chercheur ou entrepreneur. Avec ce visa, vous pouvez ouvrir une société à Dubaï sans l’aide de sponsor (on y revient plus bas).

Autres formalités à suivre

Sachez que l’entrée aux Emirats arabes unis n’est pas simple, et il faudra suivre la réglementation douanière en vigueur. En ce sens, il faudra notamment faire attention aux produits qui sont interdits sur le territoire. On pense par exemple à certains journaux ou produits culturels, certains médicaments ou tout alcool. Enfin, toute personne porteuse du VIH, de la tuberculose ou de l’hépatite B ne peut entrer sur le territoire (et risque l’expulsion en cas de découverte de cet état de santé).

Une dernière chose : pensez à faire traduire l’intégralité de vos documents officiels pour obtenir votre visa, et pour toutes autres démarches.

Santexpat.fr, la nouvelle façon de
s'assurer à l'étranger

1.  Meilleurs prix

  •   Sans surcoût sur les tarifs assureurs,
      nous comparons + de 300 offres d'assurance

2.  Simplicité

  •   Un parcours simple pour sélectionner votre
      solution en quelques clics

3.  Accompagnement

  •   Nos conseillers sont là pour un
      accompagnement 100% personnalisé

Qualité de vie et coût, santé, emploi : comment est la vie aux Emirats arabes unis ?

Avant de vous expatrier à Dubaï, il y a certaines choses que vous devez savoir : qualité de vie, avantages et inconvénients, opportunités d’emploi, éducation des enfants… On revient ici sur ces éléments importants, à prendre en considération pour prendre la bonne décision, et réussir au mieux votre expatriation.

La qualité de vie

Dubaï est considérée pour beaucoup comme une destination majeure pour s’épanouir, autant sur le plan personnel que professionnel. Il s’agit d’une ville à la fois très attachée à ses racines et pour autant, tournée vers l’avenir. Enfin, selon de nombreux expatriés, elle offre une très belle qualité de vie. Pourquoi ?

  • la fiscalité avantageuse : aucun impôt n’est prélevé sur les salaires des travailleurs et bénéfices des entreprises,
  • la ville affiche un taux de criminalité parmi les plus faibles du monde,
  • les transports en commun sont en ce sens sûrs, et propres, ponctuels,
  • le système éducatif, et on le verra d’ailleurs plus bas, est très performant,
  • le système de santé offre des soins de grande qualité…

Travail : opportunités professionnelles et hauts salaires

Le marché de l’emploi est dynamique à Dubaï, le taux de chômage était fixé à 2,8 % en 2022 (2). Il faut dire en plus que les salaires y sont beaucoup plus attrayants qu’en France. Le salaire moyen tournait en effet autour des 4 000 € (3) en 2023. Les expatriés, hautement qualifiés, avec plusieurs années d’expérience dans l’informatique, la finance ou le commerce international trouveront facilement du travail sur place. Notez cela dit que pour viser ces postes, il faudra maîtriser l’anglais. Les secteurs qui recrutent ? L’industrie du luxe, l’informatique et les technologies, l’hôtellerie / restauration, le tourisme, l’ingénierie…

Autre chose importante à savoir : pour obtenir le visa de résidence et de travail, évoqué plus haut, vous devez avoir un sponsor. Il s’agit en quelques sortes d’un tuteur, une personne ou une entité / une entreprise, qui prend à sa charge les responsabilités pénales de vos infractions judiciaires.

Le logement à Dubaï

Dubaï est une grande ville avec des logements modernes, de qualité, quasi luxueux à des prix encore accessibles (pour la qualité). Les logements offrent en plus des prestations disons confortables : piscine, salle de sport, garage, etc. La bonne nouvelle est qu’il est facile de trouver un hébergement, et un bon, à Dubaï.

Les loyers quant à eux varient en fonction des quartiers. Sachez que nombreux sont les expatriés qui décident d’investir dans l’immobilier une fois sur place (plus avantageux parfois).

L’éducation des enfants

Comme on le disait, le système éducatif à Dubaï est très performant, l’enseignement de bonne qualité. La ville, cosmopolite, s’engage à proposer une éducation internationale de qualité à ses habitants. Par contre, les listes d’attente pour entrer dans une école française ou internationale sont longues, et la scolarité se veut payante et chère. A noter cela dit que les frais peuvent être pris en charge par votre entreprise ! Pensez à vérifier ce point avec votre employeur si vous avez des enfants. Notez également que les propriétaires de certains biens immobiliers peuvent être prioritaires sur les listes d’attente…

La santé

A Dubaï comme dans l’ensemble des Emirats arabes unis, les soins de santé y sont de qualité. Les établissements de soin sont modernes, le personnel soignant hautement qualifié. A noter que les standards de soins sont conformes aux normes françaises (pas de surprise en tant qu’étranger donc). Par contre, qui dit soins de qualité dit aussi payants et chers. Comptez généralement 95 € pour une consultation chez un médecin généraliste. Ainsi, avant de vous expatrier à Dubaï, on vous recommande de souscrire à une bonne assurance santé internationale, pour couvrir tout imprévu.

D’ailleurs, être couvert par une assurance santé est essentiel pour obtenir le visa Digital Nomads, voire pour s’expatrier dans la ville.

L’assurance est obligatoire et doit couvrir alors les soins courants, les visites chez les médecins généralistes et spécialistes, les soins urgents, les soins de maternité…

Quels sont les inconvénients à cette destination ?

Malgré tous ces attraits et les avantages à vivre à Dubaï, la ville présente quelques inconvénients pour les expatriés, d’autres cultures notamment. La chaleur en été peut être étouffante, le thermomètre tourne en effet autour des 40°C, et peut atteindre jusque 50°C entre juin et septembre. Au-delà de la dure sévérité à l’entrée, évoquée plus haut, en tant qu’expatrié, vous devez respecter des coutumes religieuses très strictes (se couvrir les épaules en tant que femme, et éviter les tenues courtes ; disposer d’une licence pour avoir de l’alcool chez vous ; l’homosexualité y est illégale…). Plus de 8 heures par jour et 6 jours par semaine. La ville est moderne mais considérée aussi comme fictive, loin de la nature, de la verdure. Enfin, parmi d’autres choses, disons que les opportunités professionnelles sont nombreuses et intéressantes… Mais le temps de travail est bien plus élevé qu’en France.

Autrement dit, oui il y a des avantages à s’installer à Dubaï mais il y a aussi des inconvénients, en tant qu’étranger.

1. Registre des Français établis hors de France

2. Données mondiales, Emirats arabes unis

3. Salaire moyen à Dubaï

    La newsletter d'une
    expatriation
    réussie 🌍

    Chaque mois, nos meilleures offres, actus et
    conseils pour bien vivre
    votre expatriation 👍

    Adresse mail

    Loading...