• Home
  • /
  • Infos expats
  • /
  • L’assurance santé internationale pour les expatriés au Canada : bien préparer votre départ !
Assurance santé pour les expats au Canada

L’assurance santé internationale pour les expatriés au Canada : bien préparer votre départ !

Près de 100 000 Français sont installés au Canada*. Si vous projetez de les rejoindre dans le cadre d’une expatriation, un élément est à prendre en considération pour bien préparer votre départ : l’assurance santé. Pouvez-vous bénéficier du système français au Canada ou, à défaut, pouvez-vous adhérer au système canadien ? Quels sont vos droits et possibilités ? On vous explique tout sur l’assurance santé internationale au Canada.

A noter : ici, on s’est concentré sur les expatriés. On n’évoque pas ni les étudiants ni les prétendants à un PVT (pour Permis vacances travail aussi connu sous le terme de Working Holiday Visa) pour lesquels les droits et besoins en assurance santé et/ou voyage sont différents.

Une couverture française pour les expatriés au Canada 

A partir du moment où vous ne travaillez plus en France (ou que vous n’êtes plus sur le territoire pour une période supérieure à 3 mois), vous n’êtes plus rattaché au système français, c’est-à-dire à l’assurance maladie. Pour autant, il est possible de souscrire et d’adhérer à la CFE pour Caisse des Français à l’étranger. Il s’agit d’un organisme équivalent à la sécurité sociale française pour les Français expatriés à l’étranger. Il permet de profiter de remboursements sur la base des remboursements proposés en France (quel que soit le prix des soins dans le pays où vous êtes, dans notre cas, au Canada). 

A noter : plusieurs offres existent. La CFE propose parmi elles une couverture “monde entier” ainsi qu’un régime France expat qui couvre les frais de santé dans le pays d’expatriation et en France. Ces deux solutions peuvent être intéressantes car, nous le verrons plus bas, le système canadien ne couvre pas les frais de santé hors Canada.

Le système de santé au Canada

Avant tout, il faut savoir que les soins offerts au Canada sont de qualité, les conditions d’hygiène et l’état sanitaire sont excellents. Aussi, l’accès aux soins est relativement aisé grâce à un système de protection sociale universelle. L’objectif général est de proposer des actes médicaux de base de qualité et gratuits. 

Chaque province gère de façon autonome son système de santé, et s’occupe de son administration. Le financement quant à lui est géré par le Gouvernement fédéral, et permis grâce aux impôts. Hospitalisation, consultation chez les médecins généralistes ou spécialistes prescrits par les généralistes sont gratuits dans la plupart des provinces canadiennes. Le remboursement des médicaments dépend de chaque province (au Québec par exemple, l’assurance santé est différente de “l’assurance médicaments” qui permet spécifiquement leur remboursement). Enfin, les autres soins de santé comme les soins dentaires, les soins orthodontiques ou ophtalmologiques ne sont pas couverts. 

Cette assurance prend en charge les frais de santé des Canadiens, des résidents permanents (étrangers ayant fait résidence au Canada) ainsi que les titulaires de la majeure partie des visas temporaires. En tant qu’expatrié français, vous avez donc la possibilité d’adhérer au système canadien et de bénéficier des mêmes droits que les Canadiens (après une carence de 3 mois). Vous devrez du coup être rattaché au système de santé de la province où vous résidez, à savoir la RAMQ au Québec, Health BC en Colombie Britannique ou encore OHIP en Ontario. Cette couverture, reliée à la province dans laquelle vous vous êtes installé, fonctionne dans d’autres régions du Canada mais ne fonctionne pas en dehors du pays.

A noter : en tant qu’expatrié sans emploi (étudiant par exemple, touriste de longue durée ou retraité par exemple) vous ne pouvez pas bénéficier de la prise en charge de vos soins de santé. Il est recommandé dans ce cas de souscrire à une assurance complémentaire internationale.

Pourquoi souscrire à une assurance santé internationale ?

Il peut être intéressant de souscrire à une assurance complémentaire pour trois raisons. D’abord, comme on l’a vu, en tant qu’expatrié vous pouvez être rattaché et profiter du système canadien après une carence de 3 à 4 mois. Ainsi, nous conseillons de souscrire à une complémentaire au moins pour couvrir vos dépenses au cours de ces 3 à 4 mois (nous ne sommes jamais à l’abri d’un accident, d’une urgence ou autre maladie). 

De plus, en fonction des régions, il peut être difficile de trouver un médecin généraliste (les généralistes n’acceptant pas de nouveaux patients). Dans ce cas, l’autre option est de se tourner vers un établissement privé. Et les soins en secteur privé suivent des normes de santé plus élevées. Ainsi se tourner vers des établissements et/ou médecins du secteur privé peut vite revenir cher d’où la possibilité de se tourner vers une assurance internationale. Une complémentaire santé qui prend en charge les frais de santé. 

Enfin, une assurance complémentaire internationale vous permet une couverture, comme son nom l’indique, à l’international. Ce type de couverture est alors intéressant pour les gens qui voyagent beaucoup, font des déplacements, ou retournent régulièrement en France. En effet, comme on le disait, l’assurance canadienne n’offre pas de remboursements pour les frais de santé hors Canada. 

Dans tous les cas, pour savoir quelles compagnies d’assurance peuvent vous couvrir au Canada et pour combien de temps, on vous donne rendez-vous sur notre site Santexpat.fr Renseignez votre âge, situation et pays de destination, et découvrez les assurances les plus adaptées à votre profil. 


*98 894 Français sont inscrits sur les listes consulaires du Canada, selon les données du ministère des Affaires Étrangères, en 2021.