Accueil » Carte européenne d’assurance maladie et autres : comment s’assurer en Angleterre ?

Carte européenne d’assurance maladie et autres : comment s’assurer en Angleterre ?

Même après l’accord de retrait de janvier 2020, que l’on connaît comme le Brexit, la Carte européenne d’assurance maladie fonctionne au Royaume-Uni. Elle vous permet une couverture en cas de besoin de santé en Angleterre, en Ecosse, au Pays de Galle et en Irlande. Dans le cadre d’une expatriation cependant ou pour une couverture disons plus complète, d’autres solutions existent. CEAM, National Health System, assurance santé privée… On revient ici sur les solutions de couverture santé pour un voyage ou une expatriation en Angleterre. 

Focus sur la CEAM : fonctionne-t-elle en Angleterre ? 

Oui, la Carte européenne d’assurance permet l’accès gratuit à des soins de santé en Angleterre comme dans le reste du Royaume-Uni. Sous présentation de votre carte, ou du certificat provisoire le CPR, ainsi que d’une pièce d’identité, auprès d’un prestataire de soins agréé par le service national de santé, ou NHS, vous pourrez bénéficier de soins médicaux gratuits. La CEAM vous permet en fait d’attester de vos droits à la sécurité sociale, “selon la législation et les formalités en vigueur dans le pays de séjour” (ici, en Angleterre). A noter : si les soins médicaux sont prodigués par un médecin non agréé ou privé, vous n’êtes pas remboursé. 

Vous pouvez aussi bénéficier de la couverture de la CEAM pour les médicaments (pas d’avance à faire sur les médicaments prescrits sur ordonnance par un médecin agréé) et dans le cadre d’une hospitalisation (directe en cas d’urgence ou d’accidents, ou sous prescription médicale). 

A noter : la CEAM fonctionne dans tous les Etats de l’Union européenne, de l’Espace économique européen ainsi qu’en Suisse et au Royaume-Uni. Le Royaume-Uni ne fait plus partie de l’UE… Cependant, les accords de janvier et décembre 2020 permettent une coordination de la sécurité sociale entre la France et le Royaume-Uni. Un Français en vacances sur le territoire britannique peut profiter de soins de santé.  

Attention : pour bénéficier de la couverture de la CEAM, il faut en faire la demande avant votre départ en Angleterre. Vous ne pouvez en effet pas la demander après sinistre. 

Les autres options pour s’assurer en Angleterre  

Lors d’un séjour touristique  

On l’a vu, dans le cadre d’un séjour temporaire, les soins de santé peuvent être couverts par la CEAM. Les soins considérés comme urgents et nécessaires peuvent aussi être remboursés par votre caisse d’Assurance Maladie, selon les tarifs pratiqués par l’institution britannique, dès votre retour en France sous présentation de justificatifs (ordonnance, facture acquittée et autres documents justifiants des soins urgents si nécessaire). 

Une assurance complémentaire, souscrite pour la durée de votre séjour, vous permettra de profiter d’une couverture supplémentaire en cas de besoin. Pour les soins de santé non remboursés par la CEAM ou pour des soins prodigués dans des établissements privés. Une assurance voyage vous permettra en plus de profiter d’une couverture en cas de perte et/ou vol de bagage, en cas de besoin de rapatriement sanitaire ainsi qu’une couverture responsabilité civile en cas de dommage causé à autrui. Vous devez juste présenter votre attestation d’assurance, au moment d’une consultation par exemple, pour accéder aux soins de santé. 

Dans le cadre d’une expatriation 

Ici, c’est différent car dans le cadre d’une expatriation, vous n’êtes plus en vacances mais en résidence en Angleterre. Vous n’êtes alors plus couverts par la sécurité sociale française, ni par la CEAM. Par contre, à partir de 6 mois, vous pouvez bénéficier des mêmes prestations de santé et des mêmes modalités de remboursement que les habitants. Vous dépendez en effet du système de sécurité sociale anglais, le National Health System (chaque pays du Royaume-Uni gère son propre NHS et applique ses propres réformes). 

A noter cependant : la souscription n’est pas automatique. Pour en bénéficier, il faudra vous inscrire et déposer une demande de résident permanent, “settled status”, auprès des autorités. 

Le système de protection sociale anglais est performant, vous êtes en principe très bien couvert. Cela dit, pour profiter d’une couverture complémentaire, pour pouvoir accéder aux établissements de santé privés ou encore pour profiter de la même façon d’une assurance santé de retour en France, vous pouvez aussi souscrire à une assurance santé pour expatriés. N’hésitez pas à visiter notre site Santexpat.fr pour en savoir plus. Il existe également des assurances de santé privées en Angleterre appelées Private Medical Insurance. Tout ce qui n’est pas pris en charge par le système national pourra l’être par une assurance privée. 

En tant que Français à l’étranger, vous avez également la possibilité de souscrire à la CFE. La Caisse des Français à l’étranger permet en effet la continuité de vos droits à la sécurité sociale française. 

Qu’en est-il des étudiants ?

En tant qu’étudiant, vous pouvez continuer à utiliser votre CEAM pour accéder aux soins et bénéficier de remboursements en Angleterre. Elle est encore active grâce aux accords de sécurité sociale signés en janvier et décembre 2020 entre les deux pays. 

A noter : les ressortissants français qui ont commencé leurs études à compter du 1er janvier 2021 doivent détenir un titre de séjour. Pour les titres de séjour de plus de 6 mois, il faut payer une sur-cotisation auprès du National Health System anglais. 

Notre site Santexpat.fr vous permet de comparer les meilleures offres disponibles sur le marché. Notre équipe de conseillers vous aide à trouver la compagnie d’assurance qui vous correspond. Que ce soit pour un voyage, un séjour étudiant ou une expatriation.