Protection sociale étudiants : quelle assurance santé internationale pour un étudiant ?

22 mars 2023

Nombreux sont les Français qui partent chaque année faire une partie de leurs études à l’étranger, on parle de 103 161 étudiants français en 2019*. Peut-être n’est-ce pas votre principale préoccupation mais il faut savoir que l’assurance santé est un élément important, voire essentiel, à votre séjour à l’étranger. On vous explique pourquoi, et on vous aide à choisir l’assurance santé internationale qui vous convient. 

Pourquoi s’occuper de sa protection sociale à l’étranger ? 

En France, nous bénéficions de la sécurité sociale française, l’Assurance maladie. Elle nous permet d’être couvert en cas de maladie ou d’accident, et de profiter ainsi de remboursements sur la majorité des frais de santé. Cela étant dit, si la santé en tant qu’étudiant français n’est pas une préoccupation, ce n’est pas le cas partout dans le Monde !

D’abord, et en fonction du pays vers lequel vous vous dirigez, il peut être obligatoire de souscrire à une assurance. Que ce soit dans le cadre de vos études, d’un stage ou d’un programme d’échanges. Certaines universités, notamment aux Etats-Unis et au Canada, et certains services d’immigration demandent en effet de justifier votre souscription via une attestation d’assurance (nécessaire pour compléter une demande de visa par exemple).

Aussi, et cela peut être difficile à croire en France où nombreux sont les soins remboursés, mais ce n’est pas le cas partout et le coût de la santé est (très) élevé dans beaucoup de pays. A tel point que la simple mutuelle étudiante n’est parfois pas suffisante pour couvrir les frais. C’est le cas notamment au Canada, un des pays les plus appréciés par les jeunes français, aux Etats-Unis, en Australie… Ou dans de nombreux pays d’Asie où l’on recommande de se faire soigner dans les établissements privés, inévitablement plus coûteux. 

Pour partir l’esprit tranquille, être assuré en cas de problème ou tout simplement profiter d’une couverture là où c’est nécessaire, on recommande de souscrire à une assurance complémentaire santé avant tout départ à l’étranger. Ou, du moins, renseignez-vous bien quant aux protections sociales disponibles… Justement, quelles sont-elles ? 

La sécurité sociale dans l’Union européenne 

Pour un séjour étudiant d’un an maximum dans un pays membre de l’UE ou de l’EEE, l’Espace économique européen, vous pouvez faire une demande de Carte européenne d’assurance maladie. La demande doit être faite au plus tard 15 jours avant votre départ auprès de votre mutuelle étudiante ou de votre caisse d’assurance maladie / compte ameli.

Elle vous permet de faire valoir vos droits à l’étranger et ainsi bénéficier des mêmes remboursements que les habitants. Celle que l’on connaît aussi sous le nom d’assurance maladie CEAM vous permet de profiter d’une couverture, disons, de base. Cette carte est gratuite, nominative, et valide pendant un an dans les pays membres de l’UE et en Suisse, Liechtenstein, Islande, Norvège. 

Mais il faut savoir qu’en fonction du pays, elle n’est parfois pas suffisante pour couvrir l’intégralité de vos frais de santé. Très souvent, vous devrez avancer les frais de votre poche puis faire une demande de remboursement (avec présentation des justificatifs). Aussi, elle peut n’être valable que dans les établissements de santé publics (renseignez-vous avant de vous diriger vers un établissement). Et enfin, elle ne prend pas en charge le rapatriement sanitaire.

Hors de l’UE, comment être protégé en tant qu’étudiant ? 

Si vous vous envolez vers une destination au-delà des frontières européennes, vous avez trois options.

  1. Souscrire au régime de protection sociale du pays vers lequel vous vous dirigez, lorsque c’est possible 
  2. Souscrire à la CFE, pour Caisse des Français à l’étranger
  3. Et/ou souscrire à une assurance complémentaire santé, pour étudiant à l’étranger 

La CFE est un organisme de sécurité sociale à destination des expatriés français. Elle propose notamment une offre Jeun’Expat Santé (avec cotisation trimestrielle). L’avantage de la CFE est qu’elle permet de maintenir un lien avec l’Assurance maladie française. Pour autant, comme la CEAM elle n’est parfois pas suffisante pour couvrir vos dépenses de santé à l’étranger.  

Comme on le disait également, dans certains cas, les étudiants internationaux pourront bénéficier (voire seront obligés de souscrire) à la sécurité sociale locale. Ici, on vous conseille de bien vous renseigner auprès des autorités locales ou auprès de votre future université pour savoir ce qu’il en est dans votre situation.  

Autre cas particulier des étudiants étrangers de moins de 20 ans 

Un étudiant de moins de 20 ans peut profiter de la sécurité sociale de ses parents en séjour à l’étranger. A noter cependant qu’il doit remplir certaines formalités : 

  • fréquenter un établissement qui prépare à un diplôme officiel 
  • fournir un certificat de scolarité 
  • revenir au moins une fois en France au cours de son année universitaire 

Les frais urgents doivent cependant être réglés sur place. Ils pourront être remboursés sous présentation des justificatifs (à savoir facture de paiement, prescription médicale). En cas de frais à l’étranger, pensez donc à conserver tous les justificatifs nécessaires. 

Dernière astuce pour bien choisir son assurance santé pour étudiant étranger

Ainsi, que ce soit pour compléter l’offre de la CFE, de la Caisse européenne d’assurance maladie ou la sécurité sociale locale, on recommande de souscrire à une assurance internationale complémentaire. Sachez d’ailleurs qu’il est possible de ne souscrire qu’à cette assurance pour un remboursement au premier euro dépensé. Au-delà du fait que ce type d’assurances vous propose une couverture complète (consultation médicale, soins médicaux courants, hospitalisation), elles proposent aussi d’autres garanties, d’autres prestations rassurantes pour un étudiant seul à l’étranger, qui peuvent être utiles en cas d’urgence. Par exemple, l’assistance rapatriement, la responsabilité civile ou encore l’assistance 24 heures / 24 et 7 jours / 7.  

Pour choisir parmi les nombreuses offres disponibles sur le marché celle qui vous convient, qui correspond à votre séjour à l’étranger et à votre pays de destination, on vous conseille de visiter notre site Santexpat.fr Notre comparateur et nos experts vous aideront à faire le meilleur choix. 


*Chiffres clés, La mobilité étudiante dans le monde, juin 2022. Campus France

    Mon assurance en 3 clics



     
    Loading...