Augmentation des coûts de santé aux USA

L’expatriation c’est parfois l’aventure d’une vie. La question de la santé dans un projet comme celui-ci est l’un des premiers points abordés, d’autant plus quand on sait qu’une assurance santé en expatriation représente une part importante du budget d’un foyer.
En effet, les coûts de santé dans certains pays du monde sont très élevés. C’est par exemple le cas des États-Unis qui se trouve à la première place des pays les plus chers du monde dans le secteur de la santé.

Il faut savoir qu’aux Etats-Unis, les dépenses liées au secteur de la santé représentaient plus de 17 % du PIB (Produit Intérieur Brut) en 2017. A titre de comparaison, selon les chiffres de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), lorsqu’un français dépense en moyenne 4 600 dollars pour ses frais de santé, un américain dépense pas moins de 10 000 dollars. Une sacrée différence ! Surtout quand on sait que les frais du système de santé en France sont remboursés par la sécurité sociale.

Se faire soigner aux USA

Les consultations chez un médecin généraliste coûtent entre 120 $ et 230 $, soit l’équivalent de 100 à 200 €. Quant à un séjour à l’hôpital, il peut générer des factures s’élevant à des milliers de dollars.
Par exemple, une appendicectomie vous coûtera en moyenne 33 000 $ (plus de 28 500 €) qui seront à votre charge si vous n’avez pas d’assurance, contre 600 € en France, pris en charge par le système de soin français.

Il est également important de noter que, lorsque le prix des médicaments ou d’une visite médicale augmentent, le prix des primes d’assurance augmentent également. Aux USA, il n’existe pas de système centralisé qui permet de contrôler et de freiner les coûts liés aux soins. L’offre de soins étant essentiellement financée par un système de rémunération à l’acte (consultation, prise de sang, radiographie…), ce système ne fonctionne qu’en présence physique du patient. Or, en raison de la pandémie et des confinements, les personnes n’ont plus été dans la possibilité de se rendre chez le médecin, sauf en cas d’urgence. Les hôpitaux et structures de soins ont donc vu leur fréquentation diminuer ainsi que leurs revenus. Les revenus des cabinets médicaux baissant, ils ont donc eu tendance à augmenter leurs tarifs, ce qui a eu pour effet de faire grimper les coûts des assurances. Ce phénomène a contribué, en parallèle, à affaiblir les systèmes de soins primaires.

Quand on décide de s’expatrier aux USA, il est donc très important d’être correctement couvert sur le plan de la santé afin de se faire correctement rembourser des dépenses qui y sont liées. Le meilleur moyen d’avoir accès à des soins de qualité sans avoir à se poser la question du coût. 

Infographie coût de la santé aux USA – santexpat.fr

Assurance santé aux USA

Comme évoqué, il est important d’être convenablement couvert pour éviter les mauvaises surprises. Si vous décidez de vous assurer sous un régime local, sachez que la plupart des assurances américaines ont des systèmes de co-paiement ou de out-of-pocket.
En tant qu’expatrié, vous pouvez souscrire à une assurance santé spécifique pour expatrié qui vous permet une prise en charge de vos soins à 100 %. Vous pouvez également souscrire à des options pour la maternité, l’optique ou le dentaire en fonction de vos besoins.

L’Obamacare est toujours en vigueur, vous obligeant à souscrire à une assurance santé auprès d’un assureur américain. Cependant, un décret annule les pénalités individuelles liées à cette loi. Seuls cinq États ont décidé de remettre en vigueur ces pénalités : la Californie (CA), le New Jersey (NJ), le District of Columbia (DC), le Massachusetts (MASS) et le Rhode Island (RI). Dans ces Etats, santexpat.fr propose des solutions sur-mesure à ses clients pour leur permettre d’avoir accès à une assurance santé à la française. 

Concernant la pandémie liée à la COVID-19, il est important de noter qu’un grand nombre d’assureurs américains ne remboursent pas (du moins c’était systématiquement le cas au début de la pandémie), les tests PCR. La situation a un peu évolué depuis, et certains contrats les prennent à présent en charge.



Pourquoi les coûts de santé sont-ils si élevés aux États-Unis ?

Tout d’abord, le système de protection (soins médicaux, accès aux hôpitaux et médecins) américain est décentralisé : chaque Etat finance et gère son système de santé publique et veille à la qualité sanitaire sur son propre territoire. C’est-à-dire que le système de santé est différent que vous soyez à New-York, à Washington ou en Californie. Il n’y a pas de régularisation générale ou de financement au niveau du gouvernement, rien (ou presque) n’est encadré au niveau fédéral. Ce mode de fonctionnement ne permet pas de contrôler les coûts liés au secteur de la santé de façon homogène. Il ne permet pas de faire face à une crise sanitaire au niveau du pays tout entier.

Il est important de comprendre que le système américain ne possède pas de régime général d’assurance maladie et qu’il s’appuie sur tout un ensemble d’assureurs privés. Il existe des assurances publiques qui ne peuvent couvrir que certaines catégories de personnes (exemple : les plus de 65 ans après avoir cotisé – il s’agit du “Medicare”).
La privatisation de l’ensemble des offres de soins (cabinets médicaux, hôpitaux…) constitue un vrai challenge pour les Etats-Unis et sa population.

La plupart des Américains disposent d’une couverture de base grâce à leur employeur, avec des franchises et copayments (reste à charge) pour les assurés. Les garanties des contrats de base sont souvent faibles. C’est pourquoi beaucoup d’Américains ne se soignent pas, car ils n’en ont tout simplement pas les moyens. 

Ainsi, c’est près de 10 % de la population américaine qui n’a pas de couverture d’assurance maladie. Une partie de la population ne peut pas se soigner ou uniquement en cas d’urgence car ils sont confrontés à des franchises et reste à charge trop élevés par rapport à leurs moyens. Les accords d’entreprise sont parfois trop faibles pour couvrir convenablement les salariés. 

Comment expliquer l’inflation des coûts de santé aux USA ?

Entre 2014 et 2018, les USA avaient déjà connu une forte hausse des coûts du système de protection de santé du fait de la mise en place de l’Obamacare, de l’ordre de + 15 % à + 25 % par an. Les prix se sont ensuite stabilisés jusqu’en 2020. Malheureusement, la crise sanitaire de la COVID-19 a conduit les USA à faire face à une nouvelle hausse des tarifs de soins et des surfacturations dans plusieurs domaines de médecine spécialisée. En effet, la pandémie mondiale a remis en lumière les failles du système des services de santé américain ainsi que la faiblesse de la couverture assurantielle, d’autant plus fragilisée par le COVID-19.

Il faut savoir que la majorité des Américains sont assurés via leur entreprise. La crise sanitaire a poussé les entreprises à licencier des salariés, laissant des millions d’Américains au chômage et donc dans l’incapacité d’avoir accès au secteur de la santé. L’assurance santé est fortement liée à l’économie et est essentiellement soumise aux lois du marché via les assureurs privés, ce qui explique les coûts très élevés en termes de santé. Le gouvernement n’encadrant pas les tarifs liés à la santé, les assureurs ont donc le choix des tarifs appliqués. 

Santexpat.fr à vos côtés

Chez santexpat.fr, nous sommes conscients que ces éléments peuvent être anxiogènes pour vous et votre famille dans le cadre d’un projet d’expatriation. C’est pourquoi nous avons négocié les tarifs avec nos partenaires assureurs, de manière à ce que cette nouvelle inflation se répercute le moins possible en 2022 sur votre contrat d’assurance santé aux États-Unis. Nous sommes à vos côtés pour que vos tarifs et taux de remboursement soient optimums.
Ainsi, lorsque certains acteurs annoncent des augmentations de + 20 % à + 50 %, Santexpat.fr limite cette augmentation à + 3 %, grâce à ses partenariats exclusifs notamment.

Vous vous expatriez de la France vers les USA pour commencer une nouvelle vie ? Prenez rendez-vous avec l’un de nos experts pour discuter de votre couverture santé internationale.