Accueil » Travailler en Argentine en tant qu’expatrié : réussir votre expatriation à Buenos Aires, ou ailleurs !
travailler en argentine en expatriation

Travailler en Argentine en tant qu’expatrié : réussir votre expatriation à Buenos Aires, ou ailleurs !

Entre la diversité des paysages et l’animation de la capitale, Buenos Aires, entre la Patagonie et les Andes : l’Argentine a beaucoup à offrir et séduit chaque année de nombreux expatriés français en quête de nature ou d’expérience à l’étranger. On revient sur le marché du travail en Argentine, et les possibilités pour y travailler en tant que Français. 

Le marché de l’emploi en Argentine 

L’Argentine a connu une forte crise économique en 2001. Depuis, le pays a su se relever et s’est à nouveau développé, mais il tourne encore au ralenti : taux de chômage et précarité élevés, fortes inégalités… Beaucoup d’Argentins travaillent sous le seuil de pauvreté. Pour info : le salaire minimum ou Salario Mínimo Vital y Móvil est évalué à un peu plus de 200 € par mois, pour des semaines de 44 à 48 heures (travail de jour). 

S’il peut être difficile de trouver un emploi peu qualifié (la concurrence est forte, l’immigration illégale et le travail au noir sont présents), le pays est en manque de main-d’œuvre qualifiée dans de nombreux domaines d’activité tels que l’informatique, la biologie, la technologie ou encore l’industrie automobile. 

Il est aujourd’hui possible de vivre une expatriation réussie en Argentine, surtout si vous êtes qualifié et que vous recherchez un emploi dans un secteur qui recrute.

Dans quels secteurs rechercher ? 

Les ingénieurs et techniciens étrangers dans le secteur informatique, la biologie, la technologie ou l’industrie automobile sont, comme on le disait, très recherchés. Surtout s’ils ont un haut niveau de qualification et parlent couramment espagnol. D’autres profils sont recherchés sur le territoire : les professeurs d’anglais, les métiers du tourisme, de l’hôtellerie et restauration, les métiers du télémarketing (notamment sur des postes où il faut parler anglais), les TIC (Technologies de l’information et de la communication), les métiers du secteur bancaire ainsi que de nombreux postes dans les entreprises internationales et/ou à capitaux étrangers. Le fait de parler anglais est un plus, et permet de trouver un emploi dans de nombreux domaines d’activités.  

Les villes qui bougent en Argentine 

La plupart des offres d’emploi ouvertes aux étrangers se trouvent dans les grandes villes. On peut citer notamment : 

  • Buenos Aires, centre politique et économique du pays. Vous pourrez trouver un emploi dans les TIC, la finance, les transports, le commerce, l’immobilier, le tourisme, la restauration. 
  • Cordoba est une autre grande ville, dynamique et reconnue pour la diversité du marché de l’emploi (tourisme, transports aériens, TIC, génie mécanique). 
  • Mendoza est une destination phare pour travailler dans le secteur de la viticulture ou du tourisme. 
  • Rosario regroupe de nombreuses multinationales, la ville accueille de nombreux expatriés. Ils viennent travailler majoritairement dans l’industrie textile, alimentaire, automobile ou le métal. Le Polo Tecnologico Rosario, pôle de recherche et développement du secteur des technologies et de la biologie, recrute énormément chaque année.
  • La région de Concordia bouge énormément, notamment dans le secteur de l’écotourisme et le domaine agricole.
  • Enfin la Patagonie Argentine (San Carlos de Bariloche) est une région à considérer pour travailler dans le secteur du tourisme ou les activités extérieures. 
visa pour travailler en Argentine
Crédit photo : Vinicius Garcias Andrade

Les visas pour travailler en Argentine en tant qu’étranger 

Il existe plusieurs visas qui permettent aux étrangers de travailler en Argentine pour des séjours temporaires ou permanents. 

  • Le Visa de résidence temporaire permet aux étrangers de résider et vivre en Argentine pour une durée d’un an (renouvelable) à demander sur place ou depuis l’étranger. Ce visa donne accès à un numéro de sécurité sociale (CUIL) et à un DNI (document d’identité). Pour l’obtenir cependant il faudra disposer d’une promesse d’embauche.
  • Le PVT pour Permis vacances travail (ou working holiday visa comme il est connu en Australie) est un des moyens les plus simples pour s’installer quelques mois en Argentine. Ce Visa permet de travailler et de voyager librement en Argentine pour une durée d’un an. Cela dit, il n’est accessible que jusqu’à 36 ans, il est non renouvelable et ne permet pas l’obtention d’un document identité. Ici, il faudra faire une demande auprès de l’ambassade Argentine en France. Rendez-vous sur le site pvtistes pour découvrir les documents nécessaires (en plus du passeport pour apposer le visa).
  • Le Visa permanent est quant à lui accessible pour les époux et enfants d’Argentins, ou de résident permanent. Il est aussi possible d’en faire la demande après 3 années consécutives de visa temporaire sur le pays. 

Le visa transitoire (visa de residencia transitoria) ne permet pas de travailler, il s’agit du visa regroupant notamment les séjours touristiques ou en cas de voyage d’affaires dans le pays. 

Conseils pour trouver un emploi  

Les personnes hautement qualifiées n’auront pas de difficulté à trouver un emploi dans les grandes villes. Pour les emplois peu qualifiés au contraire, la conccurence est forte : face aux Argentins et au travail au noir, à l’immigration illégale, il peut être difficile de trouver un emploi. Avant de faire vos recherches, quelques informations à connaître : 

  • Savoir parler espagnol est indispensable, il est quasiment impossible de trouver un emploi sans parler la langue. Il est conseillé d’avoir un bon niveau pour travailler confortablement. 
  • Avoir un bon niveau d’anglais est un avantage notamment pour accéder à des emplois dans le secteur du tourisme, du télémarketing, de l’hôtellerie restauration.
  • Il est possible de trouver un emploi dans la capitale sur Internet, sur les petites annonces et offres d’emploi. Pour les autres villes, il est recommandé de chercher sur place. Avoir un contact est un plus !  
  • Il existe de nombreux sites pour trouver un emploi comme zonajobs ou bumeran mais le processus peut être assez long (2 à 3 mois pour trouver un emploi). 

Il faut savoir que l’ambiance au travail en Argentine est assez décontractée, les gens s’habillent avec élégance mais le comportement est amical. 

Dernier point sur la santé 

Pour certains visas, une assurance santé sera demandée (demande de PVT notamment). Si vous partez avec un emploi, pas de souci : renseignez-vous auprès de votre employeur pour bénéficier d’une couverture santé. La convention franco-argentine de sécurité sociale permet de bénéficier du système argentin en tant que Français, et facilite la transition. Si vous partez pour trouver un emploi, il est recommandé de souscrire à une assurance avant votre voyage

Vous souhaitez tenter l’expérience expat en Argentine ? N’oubliez pas de vous renseigner sur les besoins de santé dans le pays, et sur les assurances internationales. Rendez-vous sur notre site Santexpat pour en savoir plus


*Alors que l’Argentine était un des premiers pays d’Amérique Latine à proposer le PVT, le programme est aujourd’hui ouvert au Brésil, en Uruguay, au Chili, en Colombie, au Mexique et au Pérou (en fonction de l’accord avec le pays).