Accueil » Est-ce que la carte vitale est utilisable à l’étranger ? Focus sur l’assurance maladie à l’étranger, et la Carte européenne d’assurance maladie
carte vitale à l'étranger

Est-ce que la carte vitale est utilisable à l’étranger ? Focus sur l’assurance maladie à l’étranger, et la Carte européenne d’assurance maladie

Pour répondre rapidement, non, la carte vitale ne peut pas être utilisée à l’étranger, elle n’est utilisable qu’en France. Par contre, il existe d’autres solutions vous permettant de profiter de remboursements de vos frais de santé à l’étranger que vous partiez en vacances ou pour une expatriation. CEAM, assurances internationales et autres systèmes de sécurité sociale à l’étranger : on revient sur toutes les solutions disponibles. 

Pourquoi la carte vitale ne peut être utilisée à l’étranger ? 

La carte vitale atteste de votre affiliation et de vos droits à l’assurance maladie française. Carte d’assuré social, elle permet de profiter de remboursements de vos frais de santé, en France uniquement. 

Lorsque vous partez en vacances ou en séjour temporaire dans un pays étranger, qu’il soit  membre de l’UE ou non, vous êtes toujours rattaché à votre primaire d’assurance maladie. Cependant vous ne pouvez bénéficier du remboursement des frais de santé nécessaires effectués dans le pays que si vous êtes dans un pays membre de l’UE et que vous disposez de la CEAM

relevez plus du régime français de protection sociale. Vous perdez votre affiliation à la sécurité sociale française : vous êtes obligatoirement rattaché au régime de l’État du pays dans lequel vous vous expatriez. Vos droits dépendent de votre nouveau pays de résidence et de votre statut. Il est ainsi recommandé de restituer votre carte vitale à votre caisse d’assurance maladie. Des solutions existent pour autant, pour vous permettre de profiter d’une couverture en cas d’expatriation dans un pays étranger. 

Qu’est-ce que la CEAM ?

On vous le disait, pour un séjour temporaire en Europe (vacances, séjours professionnels ou linguistiques), vous pouvez faire une demande de Carte européenne d’assurance maladie, aussi connue sous l’acronyme CEAM, qui atteste de vos droits à la primaire d’assurance.  

Il existe une coordination de la sécurité sociale entre les pays membres de l’UE ainsi que la Suisse, la Norvège, le Liechtenstein et l’Islande. Ainsi, la CEAM permet de bénéficier d’une prise en charge de vos frais médicaux, selon la législation en vigueur dans le pays dans lequel vous vous rendez. Elle vous permet de profiter d’une couverture santé en cas de soins médicaux nécessaires, à hauteur de la législation et selon les formalités en vigueur, dans les pays membres de l’UE lors de séjours temporaires. 

A noter : la nécessité d’avancer les frais de santé ou non dépend du pays de destination, la législation et les formalités en vigueur dans le pays. Seuls les soins nécessaires en cours de séjour peuvent être pris en charge par la Carte européenne d’assurance maladie. 

Comment en profiter ? 

Pour recevoir cette carte, il vous suffit d’en faire la demande auprès de votre caisse primaire d’assurance. Il est conseillé de faire une demande au moins 15 jours avant votre départ. La CEAM est individuelle et nominative. Si vous partez en famille, chaque membre de la famille devra en faire la demande (même les enfants de moins de 16 ans). Aucun document n’est nécessaire. Elle a ensuite une durée de validité de 2 ans à partir de sa date d’édition. 

Focus sur les autres options de remboursement à l’étranger

Si vous partez dans un pays extérieur à l’Union européenne ou si vous partez dans le cadre d’une expatriation, alors ni la carte vitale ni la CEAM ne fonctionnent. Pour profiter d’une couverture de vos frais de santé et de remboursements, il faudra soit souscrire à une assurance santé privée, avec couverture à l’internationale, soit vous rattacher au système social de votre pays d’expatriation ou de destination (si c’est possible, si votre visa vous le permet). 

Pouvez-vous bénéficier du système de protection sociale dans un pays étranger ?

De nombreuses régions du Monde, européennes et internationales, disposent d’un système de protection sociale, un organisme de sécurité sociale. Tout le monde ne peut pas en profiter cependant, cela dépend majoritairement de votre visa et statut dans le pays, et tous les systèmes ne sont pas comparables à notre système français. 

Pour des séjours temporaires et visa touristique, vous ne pourrez pas en bénéficier. Si votre visa et votre situation vous le permettent, nous vous conseillons de vous rattacher au régime du pays dans lequel vous travaillez. Renseignez-vous sur l’organisme d’assurance maladie en vigueur auprès de votre employeur ou des personnes compétentes. Et renseignez-vous quant aux droits dont vous pouvez bénéficier. 

Comme on le disait, très peu de systèmes sont comparables à notre système français. Et que vous puissiez en bénéficier ou non, nous conseillons dans tous les cas de vous renseigner auprès de compagnies d’assurances internationales pour profiter d’une complémentaire santé internationale. Que ce soit pour un simple séjour en vacances à l’étranger ou pour une expatriation. 

Les assurances santé internationales 

Comme il existe des complémentaires santé en France, permettant un remboursement des frais de santé complémentaires à l’assurance maladie, vous pouvez souscrire à une assurance santé internationale avant tout départ à l’étranger. Il existe des assurances santé internationales ainsi que des assurances voyage (la différence étant au niveau de la prise en charge). Ces assurances couvrent une grande partie de vos frais de santé à l’étranger, que ce soit lors de vacances ou pour une expatriation. 

Rendez-vous sur le site Santexpat.fr pour découvrir l’organisme d’assurance qui convient le mieux à votre situation et au pays de destination. Notre équipe d’experts en assurance vous feront les meilleures propositions.

Pour en savoir plus 

Pour plus d’informations, sachez que vous pouvez vous renseigner auprès du Centre des liaisons européennes et internationales de sécurité sociale, ou CLEISS. Ce centre des liaisons est chargé d’informer sur la protection sociale dans un contexte de mobilité internationale. Il vous fournira toutes les informations nécessaires quel que soit le pays de destination.