Quelle mutuelle avec la CFE ? L’Assurance Maladie pour une expatriation réussie 

4 juillet 2022

La Caisse des Français à l’étranger est une couverture santé pour les expatriés qui propose à ses adhérents des remboursements des frais de santé dans la limite des tarifs appliqués en France. Autrement dit, dans les pays où les coûts de santé sont élevés, les remboursements s’avèrent bien souvent insuffisants. C’est le cas par exemple des Etats-Unis, de la Suisse ou encore du Canada. Souscrire à une mutuelle complémentaire est le choix de nombreux expatriés français pour ainsi obtenir de meilleurs remboursements. Mais la question reste à savoir : vers quelle mutuelle complémentaire se tourner ?  

Pour rappel : la Caisse des Français à l’étranger agit comme l’Assurance maladie française mais elle se veut autonome. Il s’agit d’une structure privée chargée d’un service public. Elle offre une protection, une couverture de base, ainsi qu’un remboursement partiel de vos frais médicaux (70 % du prix des consultations médicales généralistes ou spécialistes par exemple ou encore, 10 à 30 % des soins dentaires). Elle couvre trois risques, à savoir, la maladie, maternité et invalidité, les accidents de travail et maladies professionnelles ainsi que la retraite. 

C’est le seul organisme d’assurance qui vous permet de travailler à l’étranger tout en continuant à cotiser pour votre retraite en France. L’autre avantage est qu’elle vous protège pendant toute la durée de votre expatriation, dans votre pays de résidence ou en France. Sachez que vous pouvez souscrire individuellement ou par le biais de votre employeur. Dans tous les cas l’adhésion est volontaire mais non obligatoire.

Les garanties indispensables proposées par une assurance complémentaire 

La Caisse des Français à l’étranger offre plusieurs avantages : couverture sociale à l’étranger et en France, cotisations pour la retraite, couverture maladie, maternité, invalidité, etc. Cependant, en fonction de votre pays de destination, les remboursements proposés par la CFE ne sont pas suffisants. Disons que cette caisse offre une couverture partielle : comme on le disait, elle propose 70 % du prix des consultations médicales généralistes ou spécialistes, dans la limite de 25 €. Pour les consultations plus élevées, vous devrez compléter de votre poche. Il faut savoir aussi qu’elle permet un remboursement pour les soins de santé pratiqués dans les établissements conventionnés et par des professionnels du secteur publics (vous ne pouvez accéder aux établissements privés ou vous tourner vers des professionnels du secteur privé). 

Pour bénéficier d’une protection sociale plus complète et pour avoir le choix, il est tout à fait possible d’adhérer en plus à une assurance privée complémentaire* qui, comme son nom l’indique, complète les remboursements prévus par le régime de la CFE et propose des garanties supplémentaires. 

Tous les organismes d’assurance offrent les mêmes garanties principales, tous vous proposeront ainsi : 

  • la prise en charge des soins médicaux en cas de consultation médicale, d’urgence ou d’accident,
  • l’hospitalisation, 
  • la responsabilité civile en cas de dommage à autrui, 
  • le rapatriement, 
  • une assistance en continu, en cas de besoin. 

Non seulement la prise en charge est complète mais ces compagnies s’attachent en plus à proposer d’autres avantages comme l’assistance, la possibilité de vous tourner vers un établissement privé ou un personnel de santé du secteur privé, et d’autres options vous permettant de créer votre propre assurance “sur-mesure”. 

A noter : on parle de “complémentaire” car elles permettent de compléter l’offre de la CFE. Sachez qu’il existe également les offres d’assurance au 1er euro qui prend en charge l’intégralité des frais de santé (dès le premier euro versé).

Tour d’horizon des autres options disponibles 

En plus, en fonction du pays de destination et de vos besoins, sachez que vous pouvez souscrire à d’autres options complémentaires proposées par les compagnies pour profiter ainsi d’une protection “sur-mesure”. Quelques exemples : 

  • option optique et/ou dentaire, 
  • assistance juridique en cas de litige, 
  • assistance en cas de perte ou de vol de vos moyens de paiement, 
  • avance de caution pénale, 
  • assistance voyage : en cas de perte ou de vol de bagages, en cas d’annulation ou de modification de vol, etc. 

On vous conseille de bien vous renseigner quant aux offres et garanties proposées par les compagnies avant d’adhérer à l’offre qui vous convient. Aussi, comme on le disait, outre les offres d’assurance privée complémentaire, vous pouvez vous tourner vers une offre d’assurance au premier euro. 

Comment trouver la bonne mutuelle complémentaire ?

Certaines mutuelles ont passé des accords avec la CFE pour justement proposer des “packs complets” avec un meilleur remboursement. En souscrivant auprès d’une assurance partenaire vous bénéficiez d’un seul contrat, pour une seule adhésion, et de remboursements uniques. N’hésitez pas à vous renseigner sur le site de la CFE pour en savoir plus.

L’autre option, si vous voulez explorer toutes les possibilités, est de vous tourner vers un comparatif d’assurances tel que notre site Santexpat.fr En fonction de votre situation, du pays de destination et de vos besoins, nos experts en santé sélectionnent pour vous les meilleures offres d’assurance santé internationale. Celles qui vous correspondent. 

Qu’en est-il de la CEAM : permet-elle une bonne assurance ?

La CEAM ou Carte européenne d’assurance maladie offre quant à elle une couverture de vos frais de santé, uniquement dans les pays membres de l’Union européenne et dans le cadre de courts séjours. Encore une fois, son fonctionnement est similaire à celui de la sécurité sociale française mais ici, le remboursement proposé se fait sur la base des tarifs pratiqués dans le pays dans lequel vous vous trouvez. 

Pour plus d’informations sur la CFE, les mutuelles complémentaires voire sur la CEAM, on vous conseille de visiter notre site Santexpat.fr

    Mon assurance en 3 clics



     
    Loading...