Accueil » Pourquoi faire une carte européenne d’assurance maladie ?
ceam pourquoi la faire

Pourquoi faire une carte européenne d’assurance maladie ?

La Carte européenne d’assurance maladie atteste de vos droits à l’assurance maladie française lors de vacances ou de courts séjours à l’étranger, dans un pays de l’Union européenne ou de l’Espace économique européen*. Cette carte vous permet alors de profiter d’une prise en charge de vos frais de santé urgents et nécessaires. Pourquoi en faire la demande ? Car elle vous permet tout simplement d’être soigné, et remboursé !

La CEAM a pour but de faciliter l’accès aux soins médicaux et aux services de santé aux citoyens européens quand ils se rendent dans un des pays européens. On vous explique tout sur la CEAM.

Est-ce que la Carte européenne d’assurance est obligatoire ? 

Il n’est pas obligatoire de voyager avec une Carte d’assurance maladie CEAM mais entre nous, c’est recommandé. Elle vous permet en effet de bénéficier d’une prise en charge de vos soins de santé, si vous tombez malade ou si vous vous blessez à l’étranger. Chose qui peut arriver, et qu’on ne peut malheureusement prévoir ! 

Grâce à cette carte, vous pouvez bénéficier de soins et profiter de remboursements sans besoin de rapatriement et sans faire un trou dans votre budget vacances. Sans elle ou sans assurance complémentaire santé ou voyage, vous ne pourrez bénéficier de remboursements en cas de soins nécessaires et/ou urgents. Il s’agit d’une assurance, dans tous les sens du terme, pour vous et votre porte-monnaie. 

Quelle est la différence avec une carte vitale ? 

La carte vitale n’est valable qu’en France. La CEAM est valable dans les pays membres de l’UE, de l’Espace économique européen (Liechtenstein, Islande, Norvège) et en Suisse. 

Nous sommes habitués, en tant que citoyen français, de profiter d’une prise en charge de nos soins de santé dès que nécessaire, par simple présentation de la carte. En dehors du territoire, si nous souhaitons profiter d’une même couverture, il faut disposer au moins d’une carte CEAM. Mieux, on recommande de souscrire à une assurance voyage complémentaire. 

Comment obtenir votre CEAM ?

La CEAM est gratuite. Pour l’obtenir, il suffit d’en faire la demande auprès de l’organisme d’assurance maladie :

  • par téléphone au 3646
  • en vous rendant au guichet (ou aux bornes multiservices) de votre caisse primaire d’assurance maladie
  • en ligne, sur votre espace Ameli ou via France Connect (la procédure en ligne est simple et rapide)

Il est conseillé de faire la demande au moins 15 à 20 jours avant le départ. En cas d’urgence ou si vous pensez ne pas la recevoir à temps, sachez que vous pouvez demander un certificat provisoire de remplacement. Il fonctionne de la même façon que votre carte. La seule différence est que le certificat provisoire n’est valable que 3 mois. La CEAM est quant à elle valable 2 ans à partir de la date d’édition. 

Aussi, sachez que cette carte est individuelle et nominative. Si vous partez en famille, on recommande alors de faire une demande pour chaque membre de la famille. Même pour les enfants de moins de 16 ans rattachés à la caisse d’assurance de leurs parents.

Comment fonctionne-t-elle à l’étranger ? 

En cas de soins médicalement nécessaires, la CEAM vous permet d’accéder aux infrastructures publiques de soins (les hôpitaux) du pays dans lequel vous êtes en vacances et de profiter de l’encadrement du personnel soignant. Aucune démarche préalable n’est nécessaire ! Vous bénéficiez automatiquement de soins sous simple présentation de la carte (ou du certificat – papier – provisoire de remplacement). Dans les mêmes conditions et aux mêmes tarifs que les assurés du pays.

Vous profitez de remboursements selon les tarifs en vigueur dans le pays (et non selon les remboursements français). Si les soins sont gratuits pour les assurés du pays, ils le sont aussi pour vous. S’ils sont payants, vous devez faire une avance de frais. Vous pourrez alors faire une demande de remboursement sur place ou à votre retour en France. A noter : dans ce cas, conservez bien les justificatifs et factures de soins afin de pouvoir les présenter à votre sécurité sociale française. 

Quels sont les soins couverts ?

Seuls les soins considérés comme nécessaires et imprévus sont pris en charge par la CEAM. Elle couvre les déplacements de moins de 3 mois dans le cadre d’un week-end, de vacances, un séjour culturel ou des études / un stage, un voyage scolaire ou un déplacement professionnel. 

Les soins privés ne sont pas couverts tout comme les soins et traitements médicaux qui auraient pû être prévus en France. La CEAM ne couvre pas non plus les rapatriements. Enfin, comme on le disait, elle propose un remboursement selon les tarifs appliqués dans le pays dans lequel vous vous trouvez. Il est à vous de compléter le paiement si nécessaire.  

Ainsi, pour profiter d’une meilleure couverture, d’un meilleur remboursement ou pour pouvoir accéder également aux établissements privés, on recommande de souscrire à une assurance complémentaire santé privée adaptée à votre voyage. L’assurance santé complémentaire, ou l’assurance voyage, vous permet en effet de vous rendre dans n’importe quel établissement de santé à l’étranger et vous permet généralement une meilleure couverture. Ces assurances fonctionnent aussi partout dans le Monde, et pas seulement en Europe. Elles couvrent généralement les rapatriements et d’autres problèmes que vous pouvez rencontrer au cours d’un voyage (perte de bagages, annulation de vol, etc). Rendez-vous sur notre site Santexpat.fr pour en savoir plus.